Plus les internautes auront confiance dans les procédures de sécurité en ligne, plus ils utiliseront les services de banque et de paiement sur internet. Telle est la conclusion énoncée par le...

Plus les internautes auront confiance dans les procédures de sécurité en ligne, plus ils utiliseront les services de banque et de paiement sur internet. Telle est la conclusion énoncée par le cabinet Forrester, qui vient de publier deux études relatives à la confiance des Européens dans les moyens de paiement en ligne. Il apparaît ainsi que seuls 30 % des internautes européens ont confiance dans la sécurité de leurs informations financières sur la toile, notamment dans la confidentialité de leur numéro de carte de crédit lorsqu'ils effectuent un paiement en ligne.
Cette proportion est importante, d'autant que les internautes confiants ont 4,5 fois plus de chance d'utiliser les services de la banque et du paiement en ligne que ceux qui ne le sont pas. Selon Forrester, les inquiétudes concernant la sécurité sur Internet est l'un des grands freins à l'utilisation de ces services. Il est même un motif de leur abandon, dans le cas d'utilisateurs y ayant déjà eu recours.
L'étude de Forrester, qui cible plus le paiement en ligne que les services bancaires classiques (consultation des comptes, virements, etc.), révèle également que les services de paiement alternatifs sur Internet n'ont pas attiré les foules. Les services comme Paypal, le plus connu, ou encore Postepay n'ont attiré que 6 % des Français. Ce sont les Allemands qui les utilisent le plus, à 20 %, et ce sont eux également qui expriment le moins de craintes quant à la sécurité de leurs données sur le Web.
Pour que la dissipation des craintes soit maximale, Forrester recommande aux établissements financiers de communiquer davantage sur les risques réels du médium Internet et sur les comportements que les clients doivent adopter pour les minimiser.
(Atelier groupe BNP Paribas - 04/04/2005)