La tendance nomade et la soif de mobilité se confirment encore une fois. La demande de PC portables continue de croître à un rythme plus rapide que celle des PC de bureau. D'après le cabinet...

La tendance nomade et la soif de mobilité se confirment encore une fois. La demande de PC portables continue de croître à un rythme plus rapide que celle des PC de bureau. D'après le cabinet d'étude Research and Markets, les ventes d'ordinateurs portables devraient représenter 1/3 du marché mondial des micro-ordinateurs cette année.
 
Selon le cabinet d'étude, alors que leur part de marché était estimée à 25% du nombre total de micro-ordinateurs livrés dans le monde en 2004, ils devraient représenter 33% des ventes mondiales de PC cette année.
 
Un engouement pour le portable qui s'explique par deux facteurs intimement liés : la baisse de leur prix de vente et la délocalisation en Chine de leur production.
 
Selon la société d’études, sur les 42 à 47 millions de PC portables vendus en 2004, plus de 50% ont été produits en Chine continentale. Il existe plus de 30 fabricants de PC portables en Chine continentale et à Taïwan qui sous-traitent pour des grands noms de la micro-informatique mondiale tels que Dell, Hewlett-Packard et Toshiba, souligne Research and Markets.
 
Le transfert de la production en Chine a permis aux fabricants de PC portables de réduire considérablement les prix grâce à des coûts de main-d’œuvre plus faibles et à des économies sur l’achat des composants. Une baisse de prix qui se retrouve sur le marché pour le plus grand plaisir des consommateurs qui se ruent sur ces ordinateurs portables.
 
Quant à savoir si cette tendance sera durable, les prévisions sont contradictoires. Compal et Quanta, principaux fabricants, tablent sur une croissance de 5 à 15% de leurs ventes, tandis que Wistron et Inventec prévoient, quant à eux, une baisse du nombre des commandes au deuxième trimestre 2006.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 22/06/2006)