protocole d’accord. Stéphane Caroy, actionnaire majoritaire de Perfect Technologies, et la société d’investissement Verdoso viennent de conclure un protocole d’accord ayant permis l’élaboration d’...

protocole d’accord. Stéphane Caroy, actionnaire majoritaire de Perfect Technologies, et la société d’investissement Verdoso viennent de conclure un protocole d’accord ayant permis l’élaboration d’un plan de redressement par voie de continuation. Ce plan a été déposé le 8 février dernier entre les mains de l’administrateur judiciaire. Si le Tribunal de Commerce de Nanterre l’accepte, ce plan de continuation devrait permettre à la société Perfect Technologies de sortir, au cours du 1er semestre 2002, de la procédure de redressement judiciaire ouverte le 28 novembre dernier. Ce plan de continuation prévoit, non seulement une réorganisation de la gestion des activités de Perfect Technologies, mais aussi l’entrée de Verdoso BV dans l’actionnariat de la société. Perfect Technologies prévoit, pour l’exercice 2001, un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros environ et une perte nette de près de 10 millions d’euros. Conjoncture économique difficile, structure surdimensionnée par rapport à l’évolution du marché et érosion des marges des activités liées à la vente de solutions sont les causes de la dégradation de la rentabilité. Perfect Technologies a d’ores et déjà apporté des solutions concrètes pour pallier ces difficultés: allégement des structures, réduction des coûts, redéfinition de la stratégie commerciale… Ces nouvelles orientations renforcées par l’intervention de son partenaire financier devraient permettre à la société de conforter son leadership dans le domaine des technologies de l’image. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/02/2002)