L'institut GfK Marketing Services vient de publier une étude sur l'équipement et les comportements d'achat des entreprises de moins de 250 salariés en matière de matériel informatique. Et un premier constat positif...

L'institut GfK Marketing Services vient de publier une étude sur l'équipement et les comportements d'achat des entreprises de moins de 250 salariés en matière de matériel informatique. Et un premier constat positif peut déjà être établi: ces entreprises, les petites comme les moyennes, sont pratiquement toutes (à 90%) équipées d'un système informatique et ont accès à Internet.
 
Plus étonnant: 8 PME sur 10 n'anticipent pas leurs dépenses informatiques. Et la majorité a indiqué conserver son matériel informatique plus de trois années. En outre, 5,5% d'entre elles ne le changent qu'en cas de panne. "Même si elles ne sont pas planifiées, les dépenses informatiques sont significatives et sont du domaine des investissements incontournables", souligne Bertrand Huck, directeur de clientèle chez GfK.
 
Par ailleurs, les PME ne possèdent pas une seule source d'approvisionnement en terme de matériel informatique: le choix est assez diversifié. Ainsi, plus de 30% des entreprises de 50 à 249 salariés achètent leurs ordinateurs sur le site de vente en ligne d'un constructeur. Les TPE (entre 1 et 9 salariés), choisissent, quant à elles, la proximité en se procurant leur matériel informatique dans les hypermarchés. Mais les PME passent également par des boutiques spécialisées ou par le e-commerce.
 
Mais une fois ce matériel informatique acheté, comment est-il implanté au sein des sociétés? 60% des chefs d'entreprise assurent qu'ils se débrouillent par leurs propres moyens pour l'installer. 30% font appel aux revendeurs, 9,6% n'hésitent pas à confier cette installation au personnel interne de l'entreprise et 9,4% sollicitent leur entourage. Et ces patrons d'entreprises ne sont que 9,7% à utiliser les services d'une société de dépannage ou d'une société de services (SSII).
 
Quelle conclusion faut-il donc tirer de cette étude? "[...] notre étude démontre que les comportements d'achat des responsables de PME sont extrêmement hétérogènes. Bon nombre de patrons se comportent comme des particuliers [...]. Il reste sans doute à développer un modèle de distribution adapté aux petites entreprises qui allierait proximité, réactivité et qualité de service", constate Bertrand Huck.

Anne Confolant, pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 28/03/2007)