Vous avez besoin de bras bricoleurs, d'une baby-sitter de toute urgence? Ou, plus simplement, le désir de rencontrer vos voisins (Vous savez, ces gens qui habitent...

Vous avez besoin de bras bricoleurs, d'une baby-sitter de toute urgence? Ou, plus simplement, le désir de rencontrer vos voisins (Vous savez, ces gens qui habitent près de chez vous et que vous croisez sans les connaître)? Peuplade.fr a été créé pour vous. Enfin, si vous habitez Paris...

Peuplade.fr, le premier site de quartier parisien pour échanger, se rencontrer et proposer ses services. Un nouveau concept de la communauté?(cliquez pour agrandir)
Créé en 2003 par un groupe de Parisiens dénommé "Les ingénieurs sociaux" pour le quartier des Epinettes dans le XVIIème arrondissement, peuplade.fr est désormais disponible dans toute la capitale avec le soutien de la Mairie de Paris, de la RATP et de SFR.
 
Le grand principe de Peuplade est, dit Nathan Stern, l'un des initiateurs du projet, de "favoriser des rencontres improbables". Pour une des responsables du portail d'initiatives citoyennes Place publique, Anne Dhoquois, ce type de sites "permet des brassages de population, alors que l'Internet fonctionne de manière tribale, autour de communautés".
 
Ici, quels que soient vos goûts et vos occupations, le seul point commun, c'est le quartier. Mais comment se rencontrer ? Pour faciliter les premiers échanges, des apéros sont organisés. Ensuite, c'est à vous de proposer vos services et des sorties aux autres membres.

Annonce de la tenue d'un apéro de bienvenue au quartier Brochant
 
Pour s'inscrire, c'est très simple. Après avoir enregistré votre identifiant, et l'endroit où vous habitez, vous n'aurez qu'à répondre à quelques questions sur vos goûts ou vos commerces favoris, qui pourront permettre aux autres 'peupladonautes' de vous découvrir mais aussi de profiter de vos bonnes adresses!
 
Et si vous voulez vous lancer dans la création de la peuplade de votre quartier, un petit guide, "Deux heures pour faire de son quartier un village", vous indique les principales démarches à effectuer : trouver un café 'point de rencontre' (en connivence avec le patron, c'est plus sympathique !), préparer un pot de quartier, insérer des photos…
 
En aidant les gens à se découvrir et à instaurer un nouveau système de solidarité, Peuplade ne montre t-il pas l'échec des rapports sociaux et le besoin de passer par le virtuel pour rétablir la vie sociale? Non, dit Nathan Stern. Car "le virtuel n'est pas une dégradation du réel. La culture numérique offre une liberté qu'on n'a pas dans la réalité". Plus qu'un échec, c'est une nouvelle définition des codes sociaux qui s'instaure, une manière de "contourner ce que la société nous impose comme protocole relationnel". Et puis, surtout, Peuplade permet simplement aux gens de rentrer en contact. Le reste se passe dehors. Dans la vraie vie.
 
Mathilde Cristiani, pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 22/09/2006)