En prenant en photo un chèque via un smartphone, puis en transmettant les clichés à un centre de vérification, il est possible d'encaisser la somme depuis n'importe quel endroit.

Quand une photographie facilite l'encaissement de chèques

Pour encaisser un chèque en n'ayant recours qu'à son téléphone portable, le mieux est de passer par l'image. C'est ce que propose l'entreprise bancaire USAA qui, à l'occasion du HCL Global Meet (qui se déroule du 12 au 15 novembre à Orlando), a présenté une application permettant de passer outre les formalités d'encaissement habituelles. Pour Greg Schwartz, CIO d'USAA, "il s'agit d'un pas vers une virtualisation complète des services de la banque". Comme on pouvait s'y attendre, l'amélioration des smartphones a donc finalement permis de rendre accessibles aux particuliers un service auparavant réservé aux entreprises.

Des cliches du chèque servent a l'encaisser 

L'application fonctionne comme suit : en premier lieu, l'utilisateur prend en photo à la fois le recto et le verso du chèque à encaisser. Il entre ensuite manuellement le montant du cheque dans les champs prévus à cet effet. Une fois la validation effectuée, la photo et les données sont envoyées au centre de vérification de USAA. Où un logiciel puis un employé vérifient la validité du document et la correspondance des sommes indiquées.

Des risques de fraude accrus

Des zones d'ombre persistent toutefois, et notamment au niveau sécuritaire. Le risque de falsification du document, ou même de la photographie est en effet réel. Mais l'entreprise assure que la qualité des appareils photos smartphones actuels, tout comme les logiciels de vérification d'image (qui détectent, par exemple, toute modification effectuée via Photoshop) utilisés permettent de parer a ces problèmes. Pour rappel, ce type de services était réclamé par un grand nombre d'utilisateurs, las de devoir se rendre en agence pour effectuer la transaction.