Suscitant toujours de plus en plus d'intérêt, la pile à combustible sera bientôt à portée de toutes les mains.

La pile à combustible se démocratise. En quelques années, les industriels se sont penchés sur cette technologie, tellement qu’en 2 ans, la croissance de ce secteur a augmenté de 83% pour atteindre dans un futur proche (en 2017) un marché de 15 milliards de dollar. Pourtant, en 2008 on parlait de la pile à combustible comme technologie militaire. En 2011, le site internet www.enerzine.com annonçait que pour «une production commerciale, il fallait attendre 5 à 10 ans ! » Pourtant, il y a quelques semaines, Horizon Fuel Cell Technologies a annoncé sa disponibilité en magasin.

Des piles rechargeables

En effet, cette entreprise singapourienne a inventé le Minipak, une pile à combustible rechargeable, très compétitive. Le système offre une énergie portable, pratique aux professionnels en déplacement et une plus longue connectivité pendant les activités hors réseau. De l’autre coté de l’Asie, l’Institut de Recherche en Technologies Industrielles taïwanais (ITRI) a dévoilé une pile à combustible utilisant de l’hydrogène sous forme solide, et pense déjà à sa commercialisation en masse. L’appareil, de la taille d’une canette de soda, peut générer de l’électricité pour alimenter un ordinateur portable ou des appareils à LED.

Industrie automobile visée

En effet, pendant les activités de plein air comme la course et la randonnée, la pile à combustible peut être un outil important, mais pas uniquement dans ce secteur. L’ITRI pense que le but ultime de cette invention est de pouvoir l'appliquer un jour à l'industrie automobile. Dans la même lignée, Taras Wankewycz, cofondateur d'Horizon imagine «un monde où il n’existerait plus de poste de ravitaillement pour l’automobile» et vise une solution sans fil d'hydrogène pour la demande économique utilisant une variété d'entrants, y compris du méthanol, du propane, du gaz naturel et éventuellement des déchets domestiques.