Le temps de la réconciliation entre Pixar et Disney a sonné ! Walt Disney rachète Pixar pour 7,4 milliards de dollars. En conséquence, les animateurs de Pixar vont prendre le contrôle créatif du...

Le temps de la réconciliation entre Pixar et Disney a sonné ! Walt Disney rachète Pixar pour 7,4 milliards de dollars. En conséquence, les animateurs de Pixar vont prendre le contrôle créatif du studio d'animation de Disney et Steve Jobs, son PDG et fondateur, devient un des actionnaires principaux de la firme qui a créé Mickey.

La transaction pourrait être finalisée cet été alors que le contrat initial qui avait été signé en 1995 entre les deux studios d'animation devait expirer en juin 2006 avec la sortie de Cars ce qui aurait pu être le dernier film réalisé en collaboration entre Disney et Pixar.

Steve Jobs va obtenir une participation de 3,7 milliards de dollars dans Disney. Le patron d'Apple pourrait bien révolutionner Disney. "Il leur fera comprendre que ce que les consommateurs veulent, c'est un accès à leur contenu n'importe quand et n'importe où, et qu'ils le veulent sur des équipements faciles à utiliser et toujours synchronisés, ce qui peut être plus important", explique Tim Bajarin, patron du cabinet d'étude de marché Creative Strategies.

Disney abandonne donc ses studios d'animation aux créatifs de Pixar. Ed Catmull sera le directeur du studio né de la fusion. John Lasseter, actuel directeur de la création chez Pixar, sera le directeur artistique du studio ainsi que du Walt Disney Imagineering Group, qui s'occupe des parcs d'attraction.

Les premiers temps de la collaboration entre Disney et Pixar remontent à 1991 où les deux partis avaient signé un accord pour trois films. En 1995, ils avaient modifié cet accord par une nouvelle collaboration pour cinq films. En 2003, les négociations pour un nouvel accord avaient été interrompues. Disney refusait que Pixar soit propriétaire des productions communes, ce que Steve Jobs n'a pas accepté.

Disney va émettre 2,3 actions pour chaque action de Pixar. Les deux conseils d'administration ont accepté la transaction.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/01/2006)