Si les distributeurs ne réalisent pas encore leurs recrutements "en ligne", ils intègrent peu à peu des offres d'emploi sur leurs sites, que ce soit Continent, Cora, Casino, Décathlon, Ikea et bie...

Si les distributeurs ne réalisent pas encore leurs recrutements "en ligne", ils intègrent peu à peu des offres d'emploi sur leurs sites, que ce soit Continent, Cora, Casino, Décathlon, Ikea et bientôt la Fnac. Responsable du recrutement chez Ikea France, Loïc Guénée assure "dans les années à venir, Internet deviendra le média le plus important pour l'emploi". Si le nombre de CV transmis en ligne reste pour l'heure modeste : entre 40 et 80 par semaine chez Ikea, une quinzaine par mois chez Cora, entre 100 et 200 chez Continent, près de 300 en 1998 chez Casino, les chiffres progressent. Le nombre de recrutement issus d'Internet n'est pas négligeable dans certaines enseignes : une dizaine chez Ikea, un quart des responsables de rayon chez Décathlon sud-est depuis septembre 1998. Les CV reçus par les enseignes émanent plutôt de personnes axées sur les nouvelles technologies, les informaticiens en particulier. D'ailleurs, Ikea diffuse désormais ses offres d'emploi d'informaticiens uniquement sur Internet "c'est un excellent moyen de les toucher directement sur un marché saturé au niveau des annonces presse". Internet permet aux enseignes d'élargir la diffusion de leurs offres de recrutement, d'autant qu'il permet un gain de temps appréciable "la communication des offres est immédiate auprès des candidats potentiels". Ce gain de temps se retrouve dans le traitement des CV. Ainsi, chez Ikea, lorsqu'il existe un décalage entre le CV et le poste proposé, le service recrutement répond instantanément par mèl que la candidature ne peut être retenue. Dans le cas contraire, le candidat est prévenu, toujours par mèl, que son CV sera transmis au service ou au magasin concerné. (Points de Vente - 10/02/1999)