En achetant leur propre nom de domaine en .tel, les petites entreprises et les artisans ont le moyen de rendre visible un certain nombre d'informations relatives à leur activité.

Un rêve de PME : se rendre visible sur Internet, sans avoir à supporter les coûts de création, de développement et de maintien d’un site Web intégral. C'est peut-être la conséquence de la nouvelle offre liée au .tel. La période Sunrise, qui permettait aux marques déposées de réserver un nom de domaine, vient de s’achever, pour laisser place à celle du Landrush. Telnic a en effet ouvert, aujourd’hui à 16h (heure de Paris), la vente des noms de domaine de premier niveau .tel aux propriétaires exploitants du monde entier. "Les petites entreprises étaient jusqu'à présent confrontées à un dilemme pour tirer profit d'Internet, remarque Khashayar Mahdavi, PDG de Telnic. Soit elles nécessitaient des compétences internes pour développer et maintenir un site Web, soit elles payaient quelqu'un d'autre pour faire la même chose, le tout sans savoir si cela présentait un intérêt pour leurs clients".
Une relation client optimisée à moindre coût
Accessible avec un budget et des connaissances techniques réduites, le nom de domaine de premier niveau permet notamment à son utilisateur de communiquer des informations basiques sur son entreprise, comme son contact ou sa localisation. L’acquéreur a également la possibilité d’insérer un nombre illimité de mots-clés, dans le but de favoriser l’apparition de son nom de domaine dans les pages de résultats de moteurs de recherche, et ainsi accroître sa visibilité. D’autre part, le propriétaire du nom de domaine bénéficie d’un système de moteur de recherche gratuit intégré et d’outils de communication : messagerie instantanée, plates-formes de micro-blogging ou encore système de téléphonie avec voix sur IP. Le but étant de permettre aux petites entreprises d’optimiser, à moindre coût, les relations avec leurs clients et leurs clients potentiels.
Une présence sur Internet et Internet mobile
L'outil s'acquiert à prix fixe auprès de l’un des organismes accrédités par l’ICANN. Il est semblable en certains points aux services d'annuaire et présente l’avantage d’être visible à partir de tout dispositif connecté à Internet, qu’il s’agisse d’un ordinateur ou d’un portable. Selon Khashayar Mahdavi, "la monétisation de l'Internet mobile est donc enfin devenue une réalité rentable", dans la mesure où "les gens pourront réaliser toutes sortes de choses, que ce soit un service de chat ou un concours, sur un domaine .tel, et ce, sans coûts onéreux de développement". D’autres actions, comme le paiement via des codes SMS pour télécharger des contenus, ou encore des liens vers des sites de commerce électronique, sont également envisageables sur ce support. Le nom de domaine envoie rapidement les données, et permettrait donc à son acquéreur d’optimiser, à moindres frais, son interaction avec ses interlocuteurs.