Les Echos d'aujourd'hui consacrent un dossier de quatre pages aux technologies de l'information. Les thèmes suivants y sont développés. 40 % des entreprises françaises sont connectées à Internet....

Les Echos d'aujourd'hui consacrent un dossier de quatre pages aux technologies de l'information. Les thèmes suivants y sont développés. 40 % des entreprises françaises sont connectées à Internet. Arrive en tête le secteur des services (52 % d'entreprises connectées, 18 % disposant d'un site web), suivi du commerce de gros (50 %, 17 %), et de l'industrie (47 %, 18 %), le commerce de détail (25 %, 5 %), puis le BTP et le transport (avec chacun 22 % d'entreprises connectées, 5 % d'entreprises disposant d'un site web). -source UFB Locabail. Les compagnies aériennes proposent de plus en plus directement aux clients leurs billets d'avion via Internet, ce qui leur permet de réduire considérablement les coûts de distribution. Le groupe LAB, spécialisé dans la maintenance aéronautique utilise son site Internet comme un véritable outil commercial. Près de 1 000 sites de commerce électronique sont disponibles en français. Opiocolor, dernier fabricant français de mosaïque en pâte de verre dope ses ventes grâce au web. Spécialiste de l'assurance-vie, Cardif, filiale de Paribas, connecte ses apporteurs d'affaires avec son Extranet sécurisé, Finagora. Les clients de Schenker, spécialiste des transports de marchandises, peuvent, grâce à Internet, suivre en temps réel l'acheminement de leur fret. Les fournisseurs informatiques américains se lancent dans la fournitures de services sur Internet. Les avocats ont mis sur pied leur propre Intranet, baptisé AvocaWeb, totalement sécurisé. La société Hervé Thermique publie sur son Intranet son système d'information. Cela lui permet de réagir immédiatement aux souhaits de ses clients. (Christine Weissrock - 8/09/1999)