juillet 2000 et juin 2001? Selon une enquête réalisée par Mediamétrie eRatings.com, le temps de surf des internautes est passé de 6 h 47 en juillet 2000 à 7 h 11 en juin 2001, soit une moyenne pour...

juillet 2000 et juin 2001? Selon une enquête réalisée par Mediamétrie eRatings.com, le temps de surf des internautes est passé de 6 h 47 en juillet 2000 à 7 h 11 en juin 2001, soit une moyenne pour les douze mois de 6 h 34. Le temps de surf des 12-17 ans a connu la progression la plus importante au cours de cette période: 4 h 39 en juillet 2000, 7 h 41 en juin 2001. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à surfer sur le web. Elles sont plus de 38 % en juin 2001, soit une progression de 5 points par rapport à juillet 2000. La part des jeunes femmes augmente particulièrement: elle était de 51 % en mars 2001 pour les 12-17 ans. Le nombre de visiteurs surfant sur un site sécurisé est passé de 614 000 en juillet 2000 à 1 484 000 en juin 2001, parallèlement à l’augmentation du nombre de pages sécurisées proposées aux internautes. Cette augmentation est supérieure à celle du nombre d’internautes à domicile entre ces deux périodes. Plus de huit surfeurs sur dix consultent aujourd’hui au moins l’un des sites du top 10. A noter, l’arrivée dans ce top 10 de libertysurf.fr et ifrance.com entre juillet 2000 et juin 2001. Dans les catégories Communautés en Ligne, Electronique et logiciels personnels, Moteurs de recherche/portails et Télécommunications/Services Internet, quatre sites confirment leur pérennité depuis juillet 2000 comme leader de la catégorie, même si leur taux de couverture se maintient simplement ou faiblit légèrement. Il s’agit de Multimania.com (communautés en ligne) dont le taux de couverture mensuel est passé de 28,7 % au 3ème trimestre 2000 à 30,7 % au 2ème trimestre 2001, Microsoft.com (électronique et logiciels personnels) dont le taux de couverture est passé de 27,7 % à 28,5 %, Volila.fr (moteurs de recherche/portails) dont le taux de couverture est passé de 40,4 % à 38,6 % et Wanadoo.fr (télécommunication/Services Internet) dont le taux de couverture est passé de 52,1 % à 50,2 %. La catégorie Divertissement reflète chaque mois l’intérêt des internautes pour “l’événement” de la période, avec au cours des mois un leader dans la catégorie parfois modifié. Avec 6,9 % de taux de couverture mensuel moyen au 3ème trimestre 2000, TF1.fr est le leader de la catégorie. Au 4ème trimestre 2000, le site a cependant été détrôné par Napster.com (6,4 %) ainsi qu’au 1er trimestre 2001 (7,2 %), puis par LoftStory.fr au 2ème trimestre 2001 (15,5 %). Classé au 28ème rang des sites du pannel Nielsen/Net Ratings au 3ème trimestre 2000? le site Bananalotto.fr (catégorie Sweeptakes/Coupons) se retrouve au 49ème rang au 2ème trimestre 2001. Le site Mappy.fr (catégorie Voyages) passe de 2,5 % de taux de couverture mensuel moyen au 4ème trimestre 2000 à 8,9 % au 2ème trimestre 2001. Le site voit son temps passé et son nombre de pages vues par personne se stabiliser avec un nombre d’internautes en constante augmentation. Credit-agricole.fr (catégorie Finances/Assurance/Investissement) confirme sa place de leader avec un taux de couverture moyen mensuel de 7,2 % au 2ème trimestre 2001 devant Boiursorama.com Avec un taux de couverture mensuel moyen de 7,6 % au 2ème trimestre 2001, Fnac.com (catégorie shopping) est devancé en juin 2001 pour la première fois par ibazar.fr (pure player). Le marché publicitaire sur Internet subit une crise et une baisse du coût par mille. Avec un taux de couverture supérieur à 60 %, le nombre d’annonceurs passe de 60 au 3ème trimestre 2000 à 38 au 2ème trimestre 2001. Le nombre d’impressions respectif est de plus de 312 millions au 3ème trimestre 2000, soit une moyenne par annonceur de plus de 5 millions et de près de 449 millions au 2ème trimestre 2001, soit une moyenne par annonceur de près de 12 millions. Les bannières publicitaires s’adaptent de plus en plus à leur cible. En juillet 2000, les cinq bannières les plus vues par les femmes traitaient de thèmes équivalents à celles vues par les hommes: bourse, CD/vidéo, systèmes de courriers, emploi et loterie. Un an plus tard, les thèmes se féminisent. Dans les cinq bannières les plus vues par les femmes, des thèmes liés à l’astrologie, au shopping et à la musique ont fait leur apparition. En juin 2001, plus d’un internaute sur dix a consulté l’un des sites officiels de Loftstory, avec 11,2 % de taux de couverture. Premier de la catégorie Divertissement, le site LoftStory.fr passe dans le classement de l’ensemble des sites de la 9ème à la 23ème place. Au cours des mois, l’audience du site s’est féminisée. Les sites concernés par les résultats du baccalauréat et du brevet des collèges ont obtenu, en période de révision, un taux de couverture peu élevé: 2 % pour le leader. L’audience de ces sites est plutôt féminine, en particulier pour les 12-17 ans. En juin 2001, avec un taux de couverture de 49,6 %, Wanadoo.fr arrive en tête du classement des dix domaines les plus visités en France, devant free.fr (37,4 %), voilà.fr (35,8 %), libertysurf.fr (31,2 %), multimania.com (29,8 %), yahoo.fr (29,5 %), microsoft.com (28 %), multimania.fr (25,9 %), aol.com (19,6 %) et ifrance.com (18,4 %). (Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 16.07.2001)