Selon un décret de janvier 2006, la procédure simplifiée de portabilité mobile en 10 jours devait voir le jour le 1er janvier 2007. En théorie. Car en pratique, le ministre délégué à l'Industrie...

Selon un décret de janvier 2006, la procédure simplifiée de portabilité mobile en 10 jours devait voir le jour le 1er janvier 2007. En théorie. Car en pratique, le ministre délégué à l'Industrie, François Loos, a annoncé que le dispositif ne serait effectif qu'en mai 2007. Raison invoquée : les opérateurs ne seraient pas prêts. Explication.
 
Initiée par François Loos, la portabilité mobile permettra aux abonnés de changer d'opérateur mobile tout en conservant leur numéro d'appel en moins de 10 jours. Actuellement, il faut compter environ deux mois pour obtenir un tel service.
 
Les opérateurs, parmi lesquels Orange, SFR, Bouygues et plusieurs opérateurs virtuels, se sont réunis dans cette optique au sein d'un groupement d'intérêt économique (GIE) baptisé "Entité de gestion de la portabilité", destiné à centraliser la gestion des demandes.
 
Lors de la présentation de l'avancement du projet à la demande du ministre délégué à l'Industrie, le président du groupement a annoncé que, si "le système informatique central est prêt", il reste nécessaire de le faire tester par les quatorze opérateurs participants.
 
En effet, pour que le système soit effectif, les opérateurs doivent interconnecter leurs systèmes d'information respectifs, dispositif qui, selon Bercy, représente "un défi majeur", et qui justifie le retard.
 
Afin de vérifier la fiabilité du dispositif, des tests techniques sur le système de centralisation des demandes de portage seront effectués de décembre 2006 à janvier 2007. Après cette date, l'Arcep devrait valider le service qui devrait être disponible entre avril et mai 2007 pour les abonnés.
 
Pour François Loos, "une fois cette portabilité en dix jours effective, les clients pourront plus facilement faire jouer la concurrence sur l'un des marchés les plus concurrentiels d'Europe, entre au moins 14 opérateurs mobiles".
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/11/2006)