eMedMobile rappelle aux utilisateurs les heures de prises de médicaments et vérifie que les boîtes et les quantités prises correspondent à l'ordonnance.

Le nirvana des assurances et des responsables de la santé publique ? Leap of Faith Technologies a en tous cas de quoi séduire. Sa solution eMedMobile vise à s'assurer que les personnes âgées prennent correctement leurs médicaments. C'est-à-dire correctement dans le temps, et correctement en terme de principe actif et de quantité. Pour cela il se devait de penser à deux faiblesses que l'on peut retrouver chez ces patients. Des problèmes de mémoire et des problèmes de vue.
Des messages interactifs
Pour cela, quoi de plus logique que de travailler autour des téléphones portables, qui suivent les malades dans leur vie de tous les jours. Le fournisseur s'est donc associé à des fabricants de terminaux nomades (HP et Palm). C'est sur les produits de ces derniers - sous Windows Mobile - que le système va envoyer des messages interactifs. Cela permet de vérifier que la personne devant le petit écran LCD est bien le patient, puis qu'elle est prête à prendre ses médicaments. Un petit dispositif ajouté au portable effectue ensuite une lecture de l'étiquette intelligente collée sur la boîte de médicaments.
Téléphone et assistant
Cela sert à vérifier que c'est bien celle qui doit être ouverte. Une autre fonction du logiciel est de faire valider à la personne âgée qu'il y a bien le nombre suffisant de médicaments pour la prise en question. Sont donc affichés le nombre et l'image qui correspond par exemple aux gélules à avaler. Un service supplémentaire s'intéresse également au suivi du bien-être des patients. Le dispositif a à l'origine été conçu – et financé à la fois par le National Institute on Aging et le National Cancer Institute - pour les personnes atteintes d'un cancer. Mais il est maintenant en test pour tous les types de traitements. Le téléphone conserve évidemment sa fonction première, c'est-à-dire la transmission des appels vocaux.