La série noire continue. Mi-août, Dell rappelait 4,1 millions de batteries Sony susceptibles de surchauffe. Aujourd'hui c'est Apple qui annonce que les 1,8 millions de batteries installées sur...

La série noire continue. Mi-août, Dell rappelait 4,1 millions de batteries Sony susceptibles de surchauffe. Aujourd'hui c’est Apple qui annonce que les 1,8 millions de batteries installées sur les portables iBook G4 et PowerBook G4 doivent être rapportées. Ce qui fait grimper le nombre d’éléments endommagés à 5,9 millions. Reste HP, le troisième constructeur majeur client de Sony. Celui-ci affirme ne pas être concerné. Apple avait cependant certifié la même chose la semaine dernière...
 
Pour Sony, la situation est délicate. Ces batteries Lithium-Ion, qui, apparemment, auraient été contaminées par de minuscules particules métalliques, risquent de coûter au géant de l’électronique jusqu’à 200 millions d’euros. Et de décrédibiliser la marque qui, de mèche avec Dell, a tu des défauts dont elle avait été mise au courant une dizaine de mois auparavant...
 
Afin de résoudre cet embarrassant problème, le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI) a commandé à Sony et Dell un rapport détaillé. Et a créé une commission spéciale dans le but de pallier tout nouveau risque d’incidents.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/08/2006)