L’Idate (http://www.idate.fr), l’un des premiers centres d’études et de conseil en Europe, spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication, présente sa nouvelle étude « Les...

L’Idate (http://www.idate.fr), l’un des premiers centres d’études et de conseil en Europe, spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication, présente sa nouvelle étude « Les portails grand publics ». L’Idate propose, avec cette étude, une analyse renouvelée des positions des groupes en présence, notamment en tenant compte des possibilités attendues du large bande. Initialement point d’entrée sur Internet, simple passerelle permettant d’accéder à d’autres sites, le portail est devenu aujourd’hui une véritable destination où les internautes vont et restent. Leur ambition est d’attirer, mais aussi de fidéliser l’internaute. Toutefois, l’offre de ces portails est assez uniforme. Tous s’efforcent donc aujourd’hui d’étoffer leurs contenus et services. Le créneau principal des portails grand public est le divertissement, le ludique. Ce type de contenu passe essentiellement par l’image et le son. Le haut débit permettra d’accentuer la mise en valeur des atouts d’Internet par rapport aux supports traditionnels. Les portails proposant du contenu large bande devraient donc profiter largement du développement des accès haut débit en termes d’audience. Selon des analyses récentes sur le sujet, un tiers de l’audience Internet aux Etats-Unis se concentre sur les nouveaux médias riches en sons et vidéos. Le large bande sera donc une opportunité pour les portails grand public d’étoffer et de rentabiliser leur offre de contenus et de services. Le marché des portails Internet grand public semble finalement connaître une phase de réorganisation importante, autour de grands axes de développement stratégiques : le développement de nouveaux contenus et services, très appréciés des internautes : la musique, les jeux, la vidéo et la messagerie instantanée notamment ; la disparition d’acteurs positionnés exclusivement sur le marché de la fourniture d’accès Internet au profit de sociétés hybrides entre l’accès e le contenu ; une transition depuis des portails basés exclusivement sur un modèle gratuit vers l’apparition des premiers services payants destinés aux internautes. Bien que quelques doutes subsistent concernant le futur du marché de l’Internet mobile, la tendance va vers des plates-formes de contenus multi-accès, les portails souhaitant rendre leur contenu accessible depuis les principaux terminaux d’accès disponibles. L’émergence de ces mouvements stratégiques pourrait entraîner une nouvelle vague de fusions et d’acquisitions, aboutissant à une consolidation encore plus importante du marché des portails Internet grand public. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/11/2001)