L’équipementier japonais Fujitsu et sa filiale Net-2Com ont dévoilé le 23 juin un prototype de téléphone IP sans fil. La particularité de celui-ci, c’est d’assurer (et c’est une première mondiale) un changement automatique de connexion entre les réseaux...

L’équipementier japonais Fujitsu et sa filiale Net-2Com ont dévoilé le 23 juin un prototype de téléphone IP sans fil. La particularité de celui-ci, c’est d’assurer (et c’est une première mondiale) un changement automatique de connexion entre les réseaux LAN et d’autres réseaux mobiles, comme ceux de la téléphonie mobile ou du PHS (Personal Handyphone System) en fonction de l’état du réseau.
Il est possible d’utiliser l’appareil à l’étranger, et d’y intégrer des applications comme si c’était un PDA. Les deux sociétés envisagent de commercialiser ce terminal en automne 2004 sur les marchés professionnels japonais et chinois.
Le téléphone IP présenté par Fujitsu intègre naturellement la fonction de LAN sans fil. En insérant des terminaux mobiles sous la forme de carte mémoire CompactFlash (CF) sur son connecteur, l’utilisateur peut rester connecté à un réseau de téléphonie mobile PDC (Personal Digital Cellular, équivalant au GSM) ou PHS, lorsqu’il se trouve dans un endroit non couvert par un WLAN.
De plus, ce terminal peut changer automatiquement le réseau auquel il se connecte, sans nécessiter de configuration, en fonction de l’état de la communication. Comme il se connecte sur WLAN, il peut être utilisé partout dans le monde où des points d’accès Wi-Fi sont installés. D’autant qu’il fonctionne sous Windows CE .Net 4.2 et sera également bientôt disponible sous Linux également.