publics aux aveugles et mal voyants. A l’occasion de la présentation du protocole d’accord sur l’emploi des travailleurs handicapés dans la fonction publique de l’Etat, le ministre de la Fonction ...

publics aux aveugles et mal voyants. A l’occasion de la présentation du protocole d’accord sur l’emploi des travailleurs handicapés dans la fonction publique de l’Etat, le ministre de la Fonction publique et de la réforme de l’Etat, Michel Sapin a présenté les premiers enseignements de l’enquête 2001 sur l’accessibilité des sites web publics aux handicapés. Il a tenu a rappelé, à cette occasion, que « dès 1999, le gouvernement s’est donné l’objectif que tous les sites Internet des services de l’Etat seraient accessibles aux aveugles et mal-voyants ». Selon les résultats de cette enquête menée durant l’été 2001, la prise en compte des aveugles et mal-voyants reste insuffisante : sur trente sites analysés, aucun ne respecte entièrement les règles techniques internationales permettant de garantir qu’aucun utilisateur n’aura de difficulté de navigation. Néanmoins, certains sites atteignent un bon niveau d’accessibilité pour la navigation courante ou, au moins, pour la lecture de la page d’accueil. Les résultats détaillés de l’évaluation 2001 seront diffusés largement au sein de l’administration, afin de favoriser une prise de conscience rapide de l’ampleur de la question. Un cycle de formation interministériel à l’accessibilité des sites Internet sera ouvert à 60 formateurs avant la fin 2001. Ces animateurs animeront ensuite un réseau interministériel de correspondants « accessibilité » dans le cadre du club de l’Internet public et organiseront des séances de sensibilisation à destination des webmestres publics tout au long de 2002. L’évaluation des sites publics sera reconduite en 2002 pour suivre les progrès réalisés et encourager les sites les mieux accessibles. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/10/2001)