Selon l’étude annuelle réalisée au 1er trimestre 2002 par Markess International basée sur plus de 300 prestataires intervenant sur les marchés des services IT, le marché global des services IT ...

Selon l’étude annuelle réalisée au 1er trimestre 2002 par Markess International basée sur plus de 300 prestataires intervenant sur les marchés des services IT, le marché global des services IT en France atteint 19 200 millions d’euros en 2001. Les services IT « traditionnels » comme l’infogérance de systèmes, le développement, la maintenance d’applications n’intégrant pas les technologies Internet et du web .., ainsi que les services e-business activant ou intégrant ces nouvelles technologies sont compris dans ce marché. Les services e-Business ont progressé de 26 % entre 2000 et 2001, alors que le marché global des services IT enregistrait une croissance de 12 %. Pour 2002, les services e-business progresseront de 15 %, alors que le marché des services IT augmentera, pour sa part de 7 %. En 2002, les services e-business représenteront 22 % du total des services IT, contre 18 % en 2000, soit 4 500 millions d’euros, contre 3 100 millions d’euros. La part des éditeurs (6 % en 2001) progressera de 24 % entre 2001 et 2002. Les éditeurs de logiciels étendent en effet, depuis peu, leurs offres produits e-business à des services à valeur ajoutée. Les services de conception dominent toujours, mais leur part s’amenuise sur la période 1997-2004 au profit des services d’exploitation. Ces derniers connaîtront les taux de croissance les plus élevés sur la période 2002-2004. Après avoir enregistré une croissance relativement forte entre 2000 et 2001, les services d’implémentation vont se stabiliser autour de 35 % de part de marché pour les trois ans à venir. Les SSII et iintégrateurs représentent 57 % du marché en 2001 (2 220 millions d’euros). IBM Global Services et Cap Gemini Ernst & Young arrivent en tête de ces prestataires, suivis dans l’ordre par Atos Origin, Unilog, Steria, Sopra Group et EDS. Les nouveaux entrants (intégrateurs web, agences web, spécialistes en marketing interactif …) représentent 16 % du marché des services e-business, soit 620 millions d’euros. SQLI devance de peu Fi Systems. Ils sont suivis de Valtech, Cross Systems, GroupeCyber et Business Interactif. Les opérateurs de télécommunications, les hébergeurs, les ISP et leurs différentes filiales représentent 14 % du marché (550 millions d’euros). France Télécom arrive largement en tête, suivi de Colt Télécommunications, BT, Deutsche Telekom et 9 Telecom. Les cabinets de conseil représentent 9 % du marché, soit 350 millions d’euros. Accenture précède de loin pricewaterhouseCoopers, Deloitte Consulting, BCG et McKinsey. Les groupes de communication et de publicité représentent 4 % du marché. Le trio de tête est constitué d’Havas Advertising France, de Publicis Worldwide France et de BBDO Paris. L’étude de Markess « Les Prestataires de Services face à l’e-Business – France 2001-2004 » est commercialisée 3 800 euros HT. (http://www.markess.com) (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 28/05/2002)