Le groupe allemand SAP, numéro 1 mondial des progiciels, compte doubler son chiffre d'affaires et son bénéfice d'exploitation d'ici 2010. L'an denier, SAP a réalisé un chiffre d'affaires total de...

Le groupe allemand SAP, numéro 1 mondial des progiciels, compte doubler son chiffre d'affaires et son bénéfice d'exploitation d'ici 2010. L'an denier, SAP a réalisé un chiffre d'affaires total de 7,5 milliards d'euros et dégagé un bénéfice opérationnel de 2 milliards d'euros.

SAP entend bien rester numéro 1 face à ces concurrents directs, Oracle, Microsoft ou Siebel. D'après le président du directoire, Henning Kagermann, SAP devrait plus que doubler sa part de marché sur le segment des logiciels bancaires et de maintenance sur les cinq prochaines années, secteur qui représente plus de 9 milliards de dollars.

D'après Leo Apotheker, responsable des ventes et opérations, interrogé par Reuters, le portefeuille de banques clientes de SAP, au nombre de 600, va continuer à augmenter. Le groupe serait en mesure de ravir jusqu'à 300 clients à son concurrent Oracle.

Le dirigeant du premier éditeur mondial de progiciels a déclaré qu'il serait prêt à envisager des acquisitions au cours des prochains trimestres dans les logiciels pour la distribution, la banque et le secteur public, pour un montant pouvant aller jusqu'à 1 milliard de dollars.

Par ailleurs, l'objectif d'embauche a été revu à la hausse de 50 % : en juillet, SAP évaluait à 4 500 le nombre d'emplois créés au sein du groupe pour l'année en cours.

Les prévisions pour l'exercice 2005 restent inchangées.

(Atelier groupe BNP Paribas- 07/09/2005)