Miva (anciennement Findwhat), spécialiste du marketing en ligne, devra verser 8 millions de dollars à Yahoo pour avoir utilisé le système des liens sponsorisés, breveté par ce dernier. Miva devra...

Miva (anciennement Findwhat), spécialiste du marketing en ligne, devra verser 8 millions de dollars à Yahoo pour avoir utilisé le système des liens sponsorisés, breveté par ce dernier. Miva devra également s'acquitter de royalties sur les futures recettes publicitaires récoltées grâce à ce système.

Les liens sponsorisés permettent aux annonceurs de se disputer la meilleure visibilité dans les pages de résultat d'un moteur de recherche sur un mot-clé par un système d'enchères.

Après trois années de procédure judiciaire, Yahoo a finalement eu raison de son adversaire. Les techniques employées pour afficher des liens sponsorisés sur les pages de résultat des moteurs de recherche lui appartiennent, et le portail américain compte bien le faire comprendre à ceux qui l'utilisent.

En rachetant Overture Services en 2003, Yahoo s'approprie ce système couramment utilisé sur la plupart des moteurs de recherche et dame le pion à son ancien partenaire, Google. Ce dernier préfère trouver un arrangement à l'amiable avec Yahoo et éviter de s'engager dans une longue et coûteuse bataille judiciaire, qui aurait risqué de mettre en péril sa principale source de revenus.

Google accepte donc de céder 2,7 millions d'actions à Yahoo avant même son introduction en bourse, pour un montant évalué à l'époque à 300 millions de dollars, en échange d'une licence perpétuelle sur plusieurs technologies brevetées, dont celle des liens sponsorisés.

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/08/2005)