Forcity est une jeune pousse lyonnaise. Son concept ? Prédire l’avenir des territoires grâce à un système de simulation 3D basé sur les datas.

Prix de l’innovation- « Le Monde » Smart Cities : Forcity et le Big Data urbain

Lancés le 21 novembre 2015 à l’initiative du journal Le Monde et en partenariat avec L'Atelier BNP Paribas, les Prix de l’innovation- « Le Monde » Smart Cities visent à récompenser les projets qui cristallisent l’avancée technologique et sociale nécessaire à la poussée des villes intelligentes. Parmi plusieurs centaines d’initiatives, six ont été auréolées aujourd’hui du titre de lauréat dans les catégories suivantes : la participation civique, l’habitat, la mobilité, l’énergie, le prix « ville 1984 » et le Grand prix de l’innovation urbaine.

Pour ce dernier, c’est Forcity, une jeune pousse originaire de Lyon, qui a été choisie. Selon Louis Treussard, directeur général de L’Atelier BNP Paribas, elle faisait partie des trois initiatives favorites du jury parmi le Quartier de l’Innovation de Montréal et Egis, un outil capable de lisser les pics de trafic automobile.

Utiliser les data au service de la planification urbaine

Forcity est une société née à Lyon en 2014, sous l’impulsion, entre autres, de François Grosse, son président et co-fondateur. Par l’utilisation des données des villes, elle permet la visualisation en 3D de la géographie et des mutations urbaines afin de prévoir les conséquences de décisions prises par les acteurs des territoires. A Lyon, on a modélisé le quartier de Gerland alors en pleine transformation. A Paris, on a reproduit les quartiers que pourrait traverser l’extension d’une ligne de métro afin de prévoir l’agrandissement des réseaux de voierie à prévoir en cas d’un afflux massif de nouveaux habitants.

Selon Louis Treussard, qui a décerné le Grand prix à la startup, « dans un environnement qui évolue sans cesse, où les actions des uns influencent celles des autres, il est difficile d’élaborer un projet urbain ambitieux et durable quand chaque initiative modifie l’ensemble du système de la ville. » En prenant en compte l’organisation urbaine dans sa complexité et sa profondeur, de la voirie au mobilier en passant par ses habitants et le trafic, Forcity peut ainsi prévoir l’avenir.

Pour Hong Kong, Paris, Lille ou Lyon, ses ingénieurs ont imaginé chaque fois une plateforme dédiée au projet qui puisse montrer les conséquences précises des décisions des élus locaux ou d’entreprises particulières. Dans le but de replacer l’humain au centre et d’amenuir les silos, ces plateformes se veulent collaboratives. Ainsi, tous les acteurs de la planification urbaine peuvent échanger leurs avis et partager des informations.

Rédigé par Anna Bochu
Journaliste