De plus en plus de collaborateurs du secteur fréquentent ces sites pour trouver un emploi. Une tendance suivie par ailleurs par le recours au mobile. Qu'y trouvent-ils ? Des offres, du réseau, des emplois. Mais également du contenu.

Les professionnels de santé gèrent leur carrière sur les réseaux sociaux

Dans le secteur de la santé, les professionnels utilisent davantage les réseaux sociaux pour leur carrière. En effet, un tiers de ces derniers affirme avoir utilisé un de ces sites pour chercher un nouvel emploi (31 %), contre un professionnel sur cinq en 2010. Parmi eux, ce sont les infirmières (33 %) et les assistants (36 %) qui y recourent le plus, en comparaison aux pharmaciens (29 %) ou aux médecins (23 %), montre une étude menée par AMN Healthcare. Et les résultats semblent positifs puisque, parmi eux, 11 % ont obtenu un entretien, 9 % ont reçu une offre d'emploi et 6 % ont trouvé un nouveau travail, contre 3 % en 2010.

L'utilisation du mobile

Près de la moitié des personnes interviewées se servent des réseaux sociaux comme moyen de "réseautage" (48 %). Par ailleurs, le réseau social privilégié est Facebook pour les trois quarts des répondants, contre 64 % en 2010. Autre tendance pour trouver un emploi, l'usage du mobile. En effet, les professionnels de santé utilisent les alertes emploi via mobile pour faire évoluer leur carrière et de manière plus efficace que par le passé. Car, parmi les utilisateurs d'alertes, 14 % ont reçu une offre d'emploi et 8 % un nouvel emploi, contre 1 % en 2010. Une tendance effectivement à la hausse dans la mesure où 32 % des personnes interviewées recourent au mobile pour accéder à du contenu relatif à la santé ou pour trouver un emploi, contre 12 % en 2010.

Des professionnels à la recherche de contenu

Car les professionnels de santé cherchent également, sur les deux outils, du contenu. En effet, ils sont 54 % à déclarer trouver sur les réseaux sociaux du contenu éducatif et 33 % à partager avec leur entourage des articles ou des recherches. De manière moins importantes, les professionnels de santé s'en servent également pour communiquer avec leur employeur ou leurs patients (respectivement 18 % et 8 %). Quant au mobile, ils sont près d'un tiers à s'intéresser aux applications (30 %) contre 10 % en 2010. A noter que cette étude a été menée par AMN Healthcare qui commercialise des solutions à destination des professionnels de santé.