Gateyourself, ouvert le 2 novembre dernier, offre gratuitement des sites communautaires à ses visiteurs. Ces derniers peuvent, en quelques minutes, créer leur propre portail, quelles que soient leur...

Gateyourself, ouvert le 2 novembre dernier, offre gratuitement des sites communautaires à ses visiteurs. Ces derniers peuvent, en quelques minutes, créer leur propre portail, quelles que soient leurs connaissances d’Internet. Ce service, créé par une jeune équipe suisse, a été mis au point sous Unix en moins de 4 mois. Gateyourself se prépare à ouvrir son code source au cours du 1er semestre 2001. Pour se faire connaître, Gateyourself a utilisé un procédé développé par la même équipe: les générateurs de trafic. Cette technologie permet de capter des internautes depuis les moteurs de recherche et de les orienter sur un site déterminé. Baptisé Nod-Up, ce procédé a acheminé plus de 3 000 visiteurs par jour sur Gateyourself dès son ouverture; Gateyourself a été conçu en cinq langues et agrémenté de quelques atouts comme un synthétiseur de voix souhaitant la bienvenue aux visiteurs ou l’affichage de messages personnalisés. D’autres avantages comme le référencement complet de chaque portail ou la gestion de groupes de membres complètent l’ensemble. En un mois d’activité, Gateyourself (http://www.gateyourself.com) a créé près de 260 portails pour plus de 400 membres inscrits. Chacun des 70 000 visiteurs, essentiellement francophones, ont vu en moyenne 5 pages. Gateyourself enregistre un volume de 300 000 pages vues. Selon les chiffres publiés par NetValue et Mediametrix pour la France, Gateyourself a déjà acquis une pénétration de l’Internet français évaluée à 2 %. Victime de son succès, Gateyourself, créé avec de petits moyens (bande passante limitée, modeste serveur), accuse aujourd’hui quelques lenteurs d’affichage et du retard dans le suivi de son service. Afin de résoudre cette situation, Gateyourself recherche actuellement des partenaires lui apportant les moyens de soutenir sa progression et de développer les quatre principaux axes proposés: identification des internautes permettant un ciblage «à la carte», services payants comme portails sans publicité, hébergement de noms de domaines et plate-forme de e-commerce, utilisation de la technologie Gateyourself par d’autres portails Internet souhaitant étendre leur offre, utilisation des différents modules de Gateyourself pour des solutions intranet; Le détail des statistiques de fréquentation du service est disponible à l’adresse http://stats.gateyourself.com (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/12/2000)