Des designers américains du studio Artefact ont élaboré un concept de bracelet connecté capable de gérer des deniers et d’effectuer des paiements distants sécurisés.

Prospective: Token facilite gestion de budget et paiement via un bracelet connecté

Le film de science-fiction "Time Out" n’est peut-être pas étranger à l’inspiration des designers du bracelet Token. Dans le film, les personnages se font des virements en s'empoignant l'avant-bras. Le studio de design de produit Artefact, basé à Seattle a imaginé un concept de bracelet sur la même idée. Grâce à un écran tactile, l'utilisateur pourrait effectuer des transactions à condition que le destinataire dispose d'un système similaire ou d'une interface adaptée pour recevoir ce type de virements distants. Le dispositif permettrait de réunir différents comptes sur une seule interface, et de choisir son débiteur ou créditeur d’un simple tapotement d’écran.

Token, un outil pour gérer son budget

En boutique, les paiements d'achats seraient rendus possibles grâce à la détection automatique des réseaux wifi, à même de passer les ordres de transaction. Entre particuliers, les designers ont imaginé des virements de bracelet à bracelet à proximité : l'utilisateur tapoterait quelques commandes sur l'écran tactile pour valider un don ou règlement. Mais le concept va au delà du simple moyen de paiement distant. Token se veut aussi aide à une consommation plus intelligente. Grâce une option de visualisation des comptes, il afficherait en direct l’impact de tout achat impulsif. Un tel objet connecté se révélerait une aide à la budgétisation, un tracker de dépenses qui enregistrerait les factures. Les designers d’Artefact mettent aussi en avant l’opportunité de recommander un produit similaire mais moins cher.

Un objet connecté qui répond aux enjeux de sécurité

Le concept imaginé par le studio américain intègre aussi la problématique de la sécurité. Si le Token était volé ou perdu - ce qui est déjà rendu moins probable du fait qu'il soit accroché au poignet -, il serait inutilisable. En effet, il intègre deux sécurités : l'empreinte digitale de son porteur et un code PIN. Artefact n’envisagerait pas une commercialisation prochaine du produit, mais souhaite inspirer les acteurs concernés.

Rédigé par Lucie Frontière
Journaliste