Quelle degré de confiance les clients accordent-ils aux services de banque en ligne dans la protection de leurs données personnelles ? Plusieurs études de cabinets américains permettent de faire ...

Quelle degré de confiance les clients accordent-ils aux services de banque en ligne dans la protection de leurs données personnelles ? Plusieurs études de cabinets américains permettent de faire le point.

Selon une étude de Star Systems publiée en avril 2003, le contexte mondial actuel influe notablement sur l’intérêt des consommateurs pour la protection de leurs données financières personnelles. Avant les attentats du 11 Septembre 2001, à la question : « quelles sont aujourd’hui vos préoccupations majeures », 21 % des sondés citaient des préoccupations ayant trait à la protection de leur vie privée. Juste après les événements, cette proportion était passée à 32 %, et plus d’un an après, en décembre 2002, elle s’élevait encore à 30 %.

L’an dernier, le Ponemon Institute a révélé que 25 % des clients des banques américaines qui recueillent le plus la confiance du public (à savoir Washington Mutual, Citizens Bank/Mellonbank, US Bancorp/Firstar, Wachovia/First Union et National City) étaient certains du respect par leur établissement financier de ses engagements dans la protection de leur vie privée.

Malgré tout, une étude de Jupiter Research relève que 34 % des consommateurs américains font plus confiance à leur banque qu’à toute autre institution, dans le stockage et l’utilisation de leurs données personnelles en ligne.

Une confiance singulière que les banques doivent entretenir. Alliée à une approche proactive de la sécurité des transactions sur Internet, elle pourrait s’étendre et faire tomber les obstacles qui freinent encore bon nombre de consommateurs dans l’utilisation des services de banque en ligne.

(Atelier groupe BNP Paribas – 07/11/2003)