Les grands industriels emboîtent le pas aux administrations françaises et entrent à leur tour dans le monde de l'open source. PSA Peugeot Citroën, le deuxième constructeur automobile européen...

Les grands industriels emboîtent le pas aux administrations françaises et entrent à leur tour dans le monde de l'open source. PSA Peugeot Citroën, le deuxième constructeur automobile européen, vient d'annoncer avoir passer un contrat avec Novell pour faire migrer son système informatique vers Linux.
 
Ainsi, PSA Peugeot Citroën va déployer sur 20 000 postes de travail et sur 2 500 serveurs l'environnement SUSE Linux Enterprise de Novell. Le montant de cet accord n'a pas encore été dévoilé.
 
"Nous avons trouvé que SUSE Linux Entreprise Desktop est un support de qualité très facile d'utilisation", a souligné un représentant informatique du groupe PSA Peugeot Citroën. "L'engagement de Novell dans les logiciels libres et sa bonne collaboration avec nos fournisseurs informatiques de matériel et de logiciels pour satisfaire nos exigences ont été des facteurs-clés qui ont orienté notre choix".
 
Et Ron Hovsepian, le président et CEO de Novell, a quant à lui ajouté: "PSA Peugeot Citroën a découvert la valeur qu'une plate-forme telle que Linux peut apporter à leur groupe, et SUSE Linux Enterprise Desktop est le seul poste de travail Linux sur le marché à être capable de répondre aux exigences de ses utilisateurs. Nous apportons ainsi à PSA Peugeot Citroën une alternative à sa plate-forme existante [...]".
 
En faisant le choix de l'open source, le constructeur automobile va pouvoir réduire ses coûts de fonctionnement tout en développant une architecture informatique mixte pour pouvoir amorcer peu à peu la transition vers le monde de l'open source...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/01/2007)