communications et l’emploi en France”. Le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christian Pierret, a rendu publique une étude sur les “Technologies de l’information et des communications et l’emploi en...

communications et l’emploi en France”. Le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christian Pierret, a rendu publique une étude sur les “Technologies de l’information et des communications et l’emploi en France” réalisée par le BIPE. Selon cette étude, la France a rattrapé, en trois ans, le niveau de ses partenaires européens dans la société de l’information et se rapproche du niveau atteint par les Etats-Unis. Les TIC, avec une progression annuelle supérieure à 10 %, occupent une place dans l’économie française en hausse sensible. Elles devraient représenter près de 7 % de la production nationale en 2000, contre 5 % en 1996. L’écart avec les Etats-Unis s’est ainsi réduit de moitié en quatre ans. Ce secteur contribue pour 20 % à la croissance globale sur les trois dernières années. Fin 1998, le secteur des TIC employait 660 000 personnes, soit 2,9 % de la population active.. Plus de 100 000 emplois ont été créés depuis 1994 dans ce secteur, dont la moitié pour la seule année 1998. En 1998, l’emploi dans les TIC a progressé de 9 %. La diffusion de ces technologies a des effets sur l’ensemble de l’économie: un milliard de F de demande supplémentaire en produits du secteur TIC permet d’accroître le PIB de 2,2 milliards de F. Selon les hypothèses retenues par le BIPE, la contribution à la croissance du secteur dans les trois ans à venir se situerait entre + 0,6 point et + 1,6 point, ce qui permettrait de créer chaque année, sur la même période entre 74 000 et 190 000 emplois supplémentaires. L’étude complète est disponible sur le site http://www.industrie.gouv.fr et sur le site http://www.telecom.gouv.fr (Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 08/08/2000)