L'université de Grenade dévoile un nouveau système électronique capable d'améliorer l'acuité visuelle d'un conducteur la nuit. Celui-ci fonctionne à partir d'une puce et de caméras infrarouge...

L'université de Grenade dévoile un nouveau système électronique capable d'améliorer l'acuité visuelle d'un conducteur la nuit. Celui-ci fonctionne à partir d'une puce et de caméras infrarouge.
 
La diminution du champ visuel est responsable d'un grand nombre des accidents mortels qui se produisent de nuit. Le département d'Architecture et de Technologie des Systèmes Informatiques de l'université de Grenade, conscient de ce problème, a développé un système électronique capable d'améliorer l'acuité visuelle des conducteurs qui roulent dans l'obscurité. Celui-ci fonctionne grâce à une puce embarquée dans le véhicule et qui transmet au propriétaire de l'auto les informations captées par deux caméras infrarouge également intégrées au véhicule. Des informations qui concernent principalement la présence non détectable à l'œil nu d'obstacles sur la route.
 
Une analyse performante des obstacles
 
Les phares traditionnels d'une automobile ne permettent effectivement pas d'assurer une bonne visibilité la nuit. "Les feux de croisement éclairent seulement jusqu'à cinquante six mètres, quand la distance de freinage à 100 km/h est à peu près de 80 mètres", précise Eduardo Ros Vidal, le chercheur responsable du projet. Les caméras, au contraire, analysent plusieurs facteurs comme le mouvement ou la profondeur de la scène en temps réel pour permettre de détecter à l'avance la présence d'éléments inhabituels. 
 
Transmettre sans nuire à la concentration du conducteur
 
Afin de ne pas perturber la conduite de la personne au volant, les données sont ensuite transmises par un système de signaux visuels ou acoustiques. Ainsi, les objets proches du véhicule sont représentés par des couleurs chaudes comme le rouge, quand ceux plus éloignés bénéficient de teintes plus froides. Ce dispositif fait partie du projet européen DRIVSCO, qui réunit des chercheurs de différentes nationalités travaillant sur la vision en temps réel et son application dans le domaine des automobiles.
 

L'Atelier groupe BNP Paribas