Une demande soutenue a permis à Qualcomm d'enregistrer une hausse de son bénéfice net trimestriel, à hauteur de 291 millions de dollars, soit 100 millions de plus qu'à la même période l'an dernier...

Une demande soutenue a permis à Qualcomm d’enregistrer une hausse de son bénéfice net trimestriel, à hauteur de 291 millions de dollars, soit 100 millions de plus qu’à la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires du fabricant américain de semi-conducteurs a progressé de 4 % à 908,8 millions de dollars. Pour l’exercice qui commence, Qualcomm prévoit une hausse de 16 à 22 % de son chiffre d’affaires par rapport à ce quatrième et dernier trimestre.

La demande en produits et technologies dédiées aux communications sans fil ne devrait pas flancher, et c’est dans cette perspective que Qualcomm prévoit d’augmenter ses budgets consacrés à la recherche et au développement.

Globalement, les ventes de semi-conducteurs ont nettement progressé cette année. Les analystes prévoient dans ce secteur une croissance de 16 % pour l’ensemble de l’année 2003. Ce sont le Japon, et l’Asie dans son ensemble qui tirent cette croissance. Pour ce qui est de l’année 2004, la confédération de l’industrie des semi-conducteurs (Semiconductor Industry association) table désormais sur une croissance de 19,4 %. Une prévision rehaussée de près de 3 points, puisque cette croissance avait été préalablement estimée à 16,8 par la confédération. Il semblerait donc que le secteur voit le bout du tunnel : en 2001, ses ventes mondiales avaient chuté de 32 % en 2001. Cependant, même si les prévisions des analystes se révèlent exactes, le secteur ne retrouvera pas en 2004 l’exceptionnelle santé constatée en 2000. Le secteur avait alors enregistré des ventes mondiales à hauteur de 204 milliards de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/11/2003)