Affecté comme la plupart de ses concurrents par une forte pression sur les prix et par les effets de la crise asiatique, Quantum estime être en mesure de retrouver une croissance significative de ...

Affecté comme la plupart de ses concurrents par une forte pression sur les prix et par les effets de la crise asiatique, Quantum estime être en mesure de retrouver une croissance significative de ses ventes dès cette année, après avoir accusé l'an dernier une perte nette de 29 millions de dollars et la première baisse de son chiffre d'affaires de son histoire (4,9 milliards de dollars contre 5,8 milliards un an plus tôt). Ayant livré près d'un demi-million de disques durs de haut de gamme au cours du 4ème trimestre fiscal clos le 31 mars, la société américaine vient d'annoncer la signature d'un accord portant sur l'acquisition, moyennant 85 millions de dollars, de Meridium Data, une société spécialisée dans les solutions de stockage en réseau. Devant être finalisée en septembre, cette nouvelle opération complète le rachat en 1998 d'ATL Products et permet à Quantum, déjà numéro un mondial des disques durs pour PC, des systèmes de stockage à semi-conducteurs et des lecteurs et bibliothèques de bandes, de conquérir la troisième place sur le marché du stockage pour entreprise. Son PDG, Michael Brown souligne "de 160 millions de dollars en 1998, le marché des équipements de stockage en réseau devrait atteindre 2,5 milliards en 2003". Tout en précisant que le programme de rachat d'actions, lancé l'an dernier, pour compenser les émissions d'actions consécutives aux opérations de croissance externe, se poursuivra cette année, Michael Brown a également précisé que l'émission de "tracking stocks" sera proposée cet été aux actionnaires. Ceux-ci recevront une demi-action QHDD de la division disques durs de la société et une action QDSS de la division systèmes de stockage et DLT (stockage sur bande) en échange d'une action actuelle Quantum QNTM. Michael Brown souligne "cet outil financier a été déjà utilisé avec succès par plusieurs entreprises du classement "Fortune" 500, mais Quantum sera la première société de la Silicon Valley à y recourir". (Les Echos - 31/05/1999)