sites Internet. La société Mercury Interactive, fournisseur mondial de solutions de gestion des performances web, a effectué des milliers de tests de charge avec ActiveTest, son outil de test de c...

sites Internet. La société Mercury Interactive, fournisseur mondial de solutions de gestion des performances web, a effectué des milliers de tests de charge avec ActiveTest, son outil de test de charge hébergé sur le web. Selon les spécialistes de test de Mercury Interactive, la majorité des problèmes de performances des sites web sont attribués à quatre facteurs principaux: paramétrage de la base de données, goulets d’étranglement réseau, configuration des serveurs web et configuration des serveurs d’application. En outre, selon les résultats des tests, 35 % des goulets d’étranglement se produisent à l’extérieur du pare-feu, en raison de problèmes de réglage et de configuration des routeurs, passerelles et commutateurs ainsi que de contraintes de bande passante et d’accords entre fournisseurs d’accès Internet au niveau des backbone. Selon les conclusions de Mercury Interactive, les problèmes de performances peuvent exister dans la quasi-totalité de l’infrastructure web. Dans 98 % des cas, les problèmes de performances se produisent tout simplement parce que les composants d’infrastructure n’ont pas été correctement réglés ou configurés avant le lancement du site. Dans son Livret Blanc «Common Web Site Problems Identified by Active Test», Mercury Interactive souligne les problèmes de performances les plus couramment rencontrés lors des tests de charge effectués avec ActiveTest. Ce document est accessible en ligne à l’adresse http://www.mercuryinteractive.com/products/activetest/whitepapers (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/06/2001)