La folie des nouveaux téléphones portables va-t-elle prendre fin ? D'après un sondage Ifop réalisé pour le compte d'Orange, 80 % des Français ne souhaitent pas changer de portable dans les 12 ...

La folie des nouveaux téléphones portables va-t-elle prendre fin ? D’après un sondage Ifop réalisé pour le compte d’Orange, 80 % des Français ne souhaitent pas changer de portable dans les 12 prochains mois. Si la moitié des 661 sondés souhaite mieux connaître « les fonctionnalités et les services offerts » par un téléphone portable, pour 33 % de ces sondés la curiosité s’arrête au prix, premier élément déterminant dans leur choix de terminal mobile.

Des chiffres inquiétants pour les fabricants de mobiles ? La demande semble avoir sensiblement mûrie et être nettement perméable aux nouveautés sans réelle valeur ajoutée. Parmi les éléments déterminants les achats des sondés les « fonctionnalités dernier cri de l’appareil » ne recueillent que 3 % d’intérêt, la réputation de la marque : 6 %, la forme et le design du terminal : 7 %, la taille et le poids : 12 %. Même l’autonomie de batterie ne recueille que 13 %.

De fait, les Français semblent avoir adoptés une attitude « raisonnable » vis-à-vis de cette nouveauté déjà ancienne : 80 % d’entre eux jugent le téléphone portable comme « un moyen de communication plutôt pratique » tandis que seulement 14 % des sondés estiment qu’il leur est indispensable ! Quelle conclusion en tirer ? Que l’UMTS devra proposer des applications vraiment intéressantes et peu coûteuses pour éclipser les habitudes matures prisent par les GSMiens ! La télévision sur mobile ainsi que la vidéo seront peut-être ses fers de lance ? Rendez-vous fin 2004.

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/10/2003)