Après une année rythmée par de nombreuses innovations sur le segment de la recherche en ligne, les analystes prédisaient l'arrivée de nouvelles fonctionnalités tout au long de l'année 2005. Mais...

Après une année rythmée par de nombreuses innovations sur le segment de la recherche en ligne, les analystes prédisaient l'arrivée de nouvelles fonctionnalités tout au long de l'année 2005. Mais à mesure que les recherches en ligne montent en puissance, l'exigence des internautes s'accroît et amène de nouveaux enjeux pour les moteurs de recherche. Quelques mois plus tard, où en sommes-nous ? La réponse en quelques liens pour se remémorer les derniers grands événements du secteur depuis janvier.
Proximité, personnalisation et vidéo : le triptyque des dernières innovations
Le secteur de la recherche en ligne ne connaît visiblement pas de temps morts. Le premier trimestre 2005 aura été l'occasion de découvrir plusieurs fonctionnalités nouvelles, dont les maîtres mots sont : proximité, personnalisation... et vidéo !
Les services de proximité
Le 31 janvier dernier, le moteur de recherche du cybermarchand Amazon (A9) lançait une application permettant de visualiser les photographies des commerces recherchés par les internautes. Sans oublier de lui proposer des plans détaillés de quartiers et la visualisation de son parcours d'un point à un autre. Dix jours plus tard, c'était au tour de Google de faire son entrée sur ce segment : avec Google maps, résultante du rachat quelques mois plus tard du spécialiste de la géolocalisation Keyhole, Google lançait en version bêta un service permettant de visualiser en trois dimensions le quartier d'une ville, de trouver le café le plus proche de chez soi, etc.
31 janvier - Les "Yellow Pages" du moteur A9 s'enrichissent de photographies et d'itinéraires9 février - Google lance un nouveau service : Google maps
Objectif : personnalisation
Rechercher des informations sur le vaste web, c'est bien. Mais combiner la recherche sur la toile et la recherche sur son propre PC, c'est encore mieux. Comprenant que les utilisateurs manquaient d'un outil efficace pour retrouver leurs propres fichiers, les moteurs se sont enfilés dans la brèche. Dernier en date : Yahoo, qui a lancé en janvier son outil de recherche sur PC, quelques mois après ses concurrents. En cette fin de trimestre, tous les acteurs sont donc positionnés sur ce segment.
Google, de son côté, a pensé à une petite innovation sans grande difficulté mais très pratique pour les internautes. Il propose depuis quelques jours de personnaliser sa page d'accueil Google Actualités et de choisir les articles les plus intéressants pour qu'ils s'affichent en premier.
11 janvier - Yahoo lance son outil de recherche sur PC11 mars - Google personnalise son service d'actualités en ligne8 mars - Google lance la version officielle de Desktop Search1 er février - MSN lance son propre moteur de recherche et le Desktop Search en version bêta
La grande nouveauté : la vidéo !
La recherche de vidéo en ligne sera sans doute le champ de la prochaine bataille... En janvier, Google a annoncé qu'il indexerait désormais les programmes de télévision des grandes chaînes américaines, avec Google Video. Un service au prime abord alléchant... Sauf que Google n'indexe pas une minute de vidéo mais se contente de permettre aux téléspectateurs de retrouver tous les programmes liés à des mots-clefs.
Dans ce domaine, l'initiative de Yahoo s'est révélée plus intéressante : la semaine dernière, le portail américain lançait en France un véritable service de recherche vidéo, profitant de l'équipement galopant des internautes en connexions haut débit. Un mot-clef et Yahoo retrouve tous les fichiers vidéo publiés sur Internet en relation avec le terme recherché.
25 janvier - Les moteurs de recherche et la vidéo : une nouvelle ère s'ouvre11 mars - Yahoo lance la recherche vidéo sur son moteur
Les nouveaux enjeux pour les moteurs de recherche
Mais tout n'est pas rose, au pays de la recherche en ligne. Google commence à l'apprendre, à mesure que des voix s'élèvent pour laisser entendre que Yahoo et MSN réduisent l'écart avec le leader. Rien de réellement inquiétant pour l'instant du côté des chiffres, mais il n'empêche que les deux challengers savent toujours, avec un temps de retard, rattraper les innovations lancées par Google.
17 janvier - Moteurs de recherche : Yahoo et MSN réduisent l'écart avec le numéro un Google
Trouvez-moi des blogs !
Pour les trois concurrents, le défi aujourd'hui est peut-être d'améliorer leur performance dans la recherche d'informations sur les blogs, ces journaux collaboratifs en ligne. Le moteur américain Ask Jeeves l'a bien compris, en mettant la main sur Bloglines, un service Internet complet autour des blogs, qui indexe pas moins de 350 millions d'articles publiés sur ces pages personnelles. Le défi, pour Ask Jeeves, sera certainement d'agréger à son moteur la recherche d'informations cantonnée à ces nouvelles formes d'expression libre sur la toile.
8 février - Etats-Unis : le moteur Ask Jeeves met la main sur Bloglines
Les liens sponsorisés
Pour l'instant, le business model des moteurs de recherche tient encore bien sur la naïveté des internautes. Attention, cependant, à ne pas exagérer : selon une récente étude de l'institut Pew Internet and American Life, 45 % des internautes changeraient de moteur de recherche si celui-ci prenait le parti de moins marquer la différence entre liens sponsorisés et liens organiques.
Attention aussi, avec les liens sponsorisés, à ne pas trop froisser les susceptibilités... Google apprend depuis quelques temps à ses dépens qu'il ne peut pas accepter n'importe quel lien publicitaire. Dernière affaire en date : le maroquinier Louis Vuitton versus Google. Ce dernier a été sommé par le Tribunal de Grande Instance de Paris de ne plus faire usage, sur ses sites, des termes L.V., Louis Vuitton et du sigle LV dans la génération des mots clefs". Un coup dur pour le programme Adwords, de Google...
25 janvier - Liens sponsorisés : les moteurs peuvent encore tabler sur la naïveté des internautes... pour combien de temps ?8 février - Google au tribunal face à Vuitton en France et aux organisations antiracistes au Brésil
Les sites pollueurs : la fin d'un marketing viral ?
Last but not least, les moteurs de recherche apprennent maintenant à se méfier des sites pollueurs. Késako ? Il s'agit des sites Internet, souvent gérés par des spammeurs, qui s'assurent un bon référencement sur les moteurs en laissant le plus possible l'adresse de leur site sur des forums ou dans des blogs. Le 'Page Rank' du site augmente alors, et celui-ci se retrouve au top des résultats proposés aux internautes. Moment historique, les trois moteurs ennemis Google, Yahoo et MSN se sont accordés pour attribuer au code des blogs un attribut HTML qui permettra de ne plus prendre en compte les adresses Internet qui y sont postées.
20 janvier - Les moteurs de recherche s'accordent pour lutter contre les sites web pollueurs
Synthèse Anaïs GRASSAT , pour l'Atelier BNP Paribas
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/03/2005)