bretagne-competences.com Partant du constat que pour diffuser son CV, trouver des offres d'emploi ou de l'information sur la Bretagne, c'est le grand vide sur Internet, que de nombreux candidats s...

bretagne-competences.com Partant du constat que pour diffuser son CV, trouver des offres d'emploi ou de l'information sur la Bretagne, c'est le grand vide sur Internet, que de nombreux candidats souhaitent travailler en Bretagne, mais découragés s'expatrient vers la capitale ou d'autres grandes villes, que les entreprises se plaignent du manque de candidats et de la fuite des matières grises, Bretagne Compétences a décidé de devenir un espace de rencontre privilégié entre entreprises et candidats, une référence en matière de savoirs-faire à l'Ouest. Le site http://www.bretagne-competences.com, lancé il y a six mois, permet à tous les candidats de déposer leur CV en ligne, d'effectuer une recherche multi-critères (domaine, fonction) dans les offres d'emploi, et de proposer une présentation des entreprises. Les candidats postulent gratuitement, directement auprès des entreprises. Plus original, les services sont également gratuits pour les recruteurs. Le dépôt d'offres d'emploi se fait directement en ligne, en nombre illimité, diffusé pendant un mois. Les entreprises entrent directement en contact avec les candidats. Ne se limitant pas à l'emploi, le site propose également les Annonces de "professionnels à professionnels". Les entreprises peuvent présenter leurs produits, leurs savoirs-faire dans la rubrique "Entreprises de l'Ouest" . la rubrique "Bonnes adresses" permet aux internautes de découvrir la Bretagne, ses spécialités, ses restaurants, etc. Le site revendique une centaine de visiteurs par jours, 70 000 pages lues par mois et une fréquentation du site en hausse de 35 % par mois. Actuellement, 600 CV sont déposés, 200 entreprises utilisent régulièrement les services de Bretagne Compétences et 70 offres d'emplois sont publiées (pendant un mois sauf demande de prolongation). (Christine Weissrock - Atelier Paribas 27/03/2000)