Au sein de la division recherche en ligne de Microsoft, la pilule doit avoir du mal à passer. La société VisitorVille Intelligence vient de publier une étude sur les comportements informatiques...

Au sein de la division recherche en ligne de Microsoft, la pilule doit avoir du mal à passer. La société VisitorVille Intelligence vient de publier une étude sur les comportements informatiques des salariés de 200.000 entreprises. L'objectif est de fournir aux marketeurs, aux publicitaires et aux éditeurs des informations sur les habitudes de navigation des salariés, la configuration de leurs systèmes, la proportion d'acheteurs en ligne, leur utilisation des moteurs de recherche, etc.

Dans la promotion de ce nouveau service, VisitorVille a eu la bonne idée de fournir un exemple de ses analyses : c'est l'éditeur Microsoft qui a été choisi... pour son plus grand malheur. Il s'avère en effet que les employés Microsoft utilisent à 66 % Google pour leurs recherches en ligne… ils ne sont que 19,5 % à utiliser MSN et 16,5 % à utiliser Yahoo.

Côté navigateurs, l'honneur est sauf : le libre n'a pas fait perdre aux employés Microsoft le goût d'Internet Explorer, utilisé à 98,8 %. Firefox fait une très maigre recette chez Microsoft, avec un peu plus de 0,5 %.

Les employés de Google sont d'accord avec ceux de Microsoft : le moteur de recherche maison est le meilleur. Ils l'utilisent à 100 % ! Côté navigateurs, les Googliens font preuve d'un intérêt particulier pour Firefox et Mozilla, utilisés à 21 % contre 68,5 % pour Internet Explorer.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/01/2005)