Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à acquérir des téléphones mobiles de seconde main, notamment dans les pays émergents. Ce nouveau marché s'annonce lucratif pour les opérateurs.

Les ventes de combinés mobiles recyclés et rénovés devraient générer plus de 3,5 milliards de dollars en 2007, annonce ABI Research dans son étude Handset Recycling and Refurbishment. Et ce ne devrait être qu'un début. En 2012, le marché devrait en effet grimper jusqu'à 6 milliards de dollars. Facteurs clés de cette progression des ventes : le changement de plus en plus fréquent de modèles, l'augmentation de la demande dans les pays émergents et la mise en place de réglementations environnementales. Pour les opérateurs, cette réutilisation des appareils représente une intéressante manne financière.
 
Une nouvelle source de bénéfices en vue pour les opérateurs
 
"Les combinés recyclés peuvent aider les opérateurs à améliorer la rentabilité par consommateur en permettant une meilleure gestion du coût d'acquisition par abonné", explique Shailendra Pandey, analyste pour ABI. Et d'ajouter : "Ils peuvent en effet compenser le chiffre d'affaires mensuel moyen réalisé par client de plus en plus bas et leur permettre de générer rapidement des profits sur des produits à faible marge, plutôt que d'attendre de vendre de nouveaux appareils pour réaliser des bénéfices".

Un marché d'occasion plus fiable
Ce marché en pleine expansion doit également son développement au travail de sensibilisation effectué par l'ensemble des professionnels du mobile mais aussi plusieurs associations, sur la nécessité de ramener leur ancien téléphone, et de ne pas le jeter. Un travail de sensibilisation d'autant plus important que les appareils sont souvent dans un état quasi neuf. Ces appareils, qui sont ensuite testés par les sociétés, permettent de rendre le marché de seconde main plus fiable et de meilleure qualité. Certains combinés sont parfois même garantis pendant une période d'un an, comme leurs équivalents à l'état neuf.

L'Atelier groupe BNP Paribas