Il y a environ un an, le fournisseur de solutions open source Red Hat annonçait son retrait du segment des ordinateurs de bureau pour se concentrer sur celui des serveurs. Aujourd’hui, la société...

Il y a environ un an, le fournisseur de solutions open source Red Hat annonçait son retrait du segment des ordinateurs de bureau pour se concentrer sur celui des serveurs. Aujourd’hui, la société annonce un revirement : Matthew Szulik, le PDG de Red Hat, a présenté à un public de journalistes et d’analystes clients une nouvelle stratégie de sa société, qui vise la création d’une version de son OS pour les ordinateurs de bureau.

La stratégie de Red Hat consiste à apporter à l'environnement du poste client la sécurité, la facilité d'administration et la fiabilité de l'open source. Les clients actuels de Red Hat bénéficieront d'une plate-forme cohérente pour les applications client et serveurs, et les nouveaux utilisateurs auront l'occasion d'expérimenter et d'intégrer une alternative open source flexible. La stratégie client est une extension de " l'Architecture Open Source Red Hat ", visant à adapter l'open source à l'entreprise, en offrant des solutions open source certifiées.

Avec cette nouvelle offre, Red Hat cible clairement les organisations gouvernementales et les établissements scolaires, qui pour certains - en Europe notamment - ont exprimé leur volonté de ne pas signer avec Microsoft. Red Hat Desktop comprendra un logiciel de gestion de la messagerie électronique, un navigateur et une suite bureautique.

Red Hat Desktop sera disponible sous la forme de deux configurations distinctes incluant soit Red Hat Network Proxy, soit Red Hat Network Satellite Server. Les serveur Proxy ou et Satellite permettent respectivement de déployer et d'administrer simultanément 10 et 50 postes clients, pour un coût moyen annuel de 70 dollars par machine.

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/05/2004)