Pour la Fête de l'Internet, deux associations, la Vecam (veille européenne et citoyenne sur les autoroutes de l'information et le multimédia) et l'IPF (Internet pour la France) offrent aux mairies l...

Pour la Fête de l'Internet, deux associations, la Vecam (veille européenne et citoyenne sur les autoroutes de l'information et le multimédia) et l'IPF (Internet pour la France) offrent aux mairies la possibilité de démarrer "l'Internet du citoyen". Comme l'explique Florence Duran, chargée de mission Vecam et secrétaire général de l'association pour la fête de l'Internet, l'objectif de Pl@ces Net est de faire "découvrir les nouvelles technologies aux citoyens et de travailler sur les questions de la démocratie participative et de la vie citoyenne à travers les réseaux". Grâce à cette initiative, les mairies vont pouvoir mettre à la disposition des citoyens un lieu municipal où seront organisés des activités diverses (concours, débats, festivals, démonstrations) centrées sur l'interactivité. Via des partenariats, Pl@ces Net met à disposition des municipalités participantes "une boîte à outils" proposant par exemple des ordinateurs prêtés par Bull ou un soutien régional de la part de France Télécom ou de La Poste. "La vocation de Pl@ces Net est de créer une place publique virtuelle la plus large possible sur laquelle tout le monde pourra débattre ou simplement communiquer". Pour l'édition 99 de Pl@ces Net, 46 villes ont répondu favorablement cette année "grâce notamment à l'association des maires des grandes villes de France qui nous a permis de rentrer en contact avec les élus". L'association espère réunir plus de 300 villes dans toute l'Europe en 2000 et veut se tourner vers l'Afrique francophone. Cette année, Pl@ces Net survivra à la fête de l'Internet en proposant sur son site (http://www.webespert.fr/placesnet) des rendez-vous "pour entretenir le lien virtuel entre les municipalités". (Le Figaro - 18/03/1999)