Selon le cabinet d’études IDC, les constructeurs ont livré 1 056 000 unités au 3ème trimestre 2000, soit une progression de 7,8 % par rapport au 3ème trimestre 1999 (979 000 unités), après une crois...

Selon le cabinet d’études IDC, les constructeurs ont livré 1 056 000 unités au 3ème trimestre 2000, soit une progression de 7,8 % par rapport au 3ème trimestre 1999 (979 000 unités), après une croissance au second trimestre de 0,7 % et au premier trimestre de 2,2 %. Le ralentissement de la croissance du marché français de la micro-informatique enregistré depuis le début de l’année s’est donc poursuivi au 3ème trimestre. La croissance du marché est essentiellement pénalisée par la faiblesse des investissements professionnels (+ 3,3 %), alors que le marché domestique progresse, pour sa part, de 17,3 %. Selon IDC, la croissance totale n’excédera pas 10 % en volume sur l’ensemble de l’année 2000. Avec 16,4 % de parts de marché et 7,2 % seulement de croissance, Compaq reprend sa place de leader au 3ème trimestre. IBM arrive en seconde position en enregistrant la plus forte croissance du top 5 (+ 28,3 %). Arrive ensuite à la 3ème place le groupe Nec/Packard Bell avec une croissance de 16,5 %. Continuant de gagner des parts de marché depuis le début de l’année, Hewlett Packard prend la 4ème place avec une croissance de 11,6 %. Pour la première fois en France, Dell souffre de la faiblesse des investissements du marché professionnel et la concurrence des produits des autres constructeurs, tant sur le positionnement des produits que sur les modèles de distribution. Avec un recul de ses ventes de – 6,2 %, il occupe la dernière place du Top 5 au 3ème trimestre. Depuis plusieurs trimestres, Apple maintient une croissance régulière de ses livraisons. En doublant ses ventes au 3ème trimestre, la société gagne deux points de part de marché (3,5 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 27/10/2000)