Trouver les vêtements qui conviennent parfaitement à sa morphologie en se basant sur ses « doubles » est le pari de la plateforme d’e-commerce Fitbay.

Un réseau social pour faciliter le e- shopping sur mesure

Comment inciter et faciliter l’achat de vêtement en ligne en réduisant le risque de retour qui coûte cher aux marques ? Christian Wylonis pense avoir la solution appropriée. Sa start-up « Fitbay » lancée en mars 2014 est un site internet semblable à un réseau social.  En proposant de rentrer ses mensurations et quelques détails physionomiques ( longueur des bras, du torse, forme du corps (poire, droite, en forme de V ou de A, etc… )  Fitbay et son algorithme permettent de retrouver les « doubles » de l’utilisateur ou utilisatrice, comprenez ceux qui ont  des caractéristiques similaires. Les utilisateurs découvrent ainsi tous les membres du site qui se rapprochent d’eux –un pourcentage indique le degré de similitude- et voient  quelles marques et quelle taille ils achètent.

Composer sa communauté de doubles

A l’utilisateur de composer sa propre communauté de doubles avec lesquels il partage les mêmes goûts vestimentaires, de les suivre et de pouvoir acheter les mêmes vêtements avec plus d’assurance que la taille corresponde. Il est aussi possible de choisir une marque et de voir si des « doubles »ont acheté dans cette marque ou pas et quelle taille. L’utilisateur pourra également agrémenter son profil en ajoutant les photos des vêtements achetés sans oublier la taille. Il pourra alors à son tour être « suivi » par d’autres utilisateurs. Le site incite même ses utilisateurs à poster des « selfies » avec lesdits vêtements trouvés via le site afin que les autres membres en aient une représentation réelle. Un seul et même but anime Christian Wylonis: aider les personnes aux morphologies « atypiques » à trouver des vêtements qui leur vont. Mélange de réseau social et de site marchand, la plateforme aide les utilisateurs à acheter les yeux fermés tout en sautant la case essayage. Sans cible définie, Fitbay s’adresse aux hommes comme aux femmes qui ne répondent pas aux standards de taille et de poids établis par les marques. Lancé en juin 2014, le site internet table sur un million d’utilisateurs en 2015.

Une base de données précieuse

Fitbay a levé 2 millions de dollars en 2014 grâce aux fonds d’investissements Steadfast Venture Capital et Creandom. En plus de l’aide de ses mécènes, la start-up se rémunère via la commission réclamée aux sites de e-commerce pour chaque vente réalisée via Fitbay. Grâce à ces fonds, la start-up peut désormais se consacrer pleinement à l’acquisition d’utilisateurs et de l’usage des informations récoltées ! Et le trésor est grand… Tant les membres de Fitbay créent un grand nombre de données bien précieuses pour les marques. La base de données du site recense la marque préférée par type de morphologie. Par exemple, Nike est plus populaire chez les hommes ayant une morphologie ovale. Quant aux femmes à la morphologie en forme de A, elles ont tendance à plébisciter la marque Zara. Des informations cruciales pour les différentes enseignes, qui pourraient de ce fait identifier leurs cibles plus clairement et adapter leurs produits à celles-ci. La start-up aurait même pour ambition de lancer une interface de programmation destinée aux distributeurs pour que ceux-ci puissent intégrer le moteur de recherche « fitbay » à leur site, afin que les clients aient accès directement aux vêtements qui leur conviennent.

 

 

Rédigé par Anthéa Delpuech