En regroupant les membres d'un réseau d'échange en pair à pair en fonction de leur zone géographique, et de leur degré d'activité au cours de la journée, il est possible de rendre les fichiers disponibles en permanence.

Les réseaux P2P doivent prendre en compte les fuseaux horaires

Afin d’assurer une meilleure disponibilité des fichiers sur les réseaux d’échange en pair à pair, il faut tenir compte des horaires de connexion des internautes. Et cela implique de connaître avant tout leur zone géographique, ainsi que le fuseau horaire à laquelle celle-ci correspond. Voilà le postulat d’une équipe de scientifiques des universités de Waterloo, au Canada, et du Bangladesh. Les chercheurs ont constaté, sans grande surprise, que les internautes avaient une activité principalement diurne. C’est-à-dire qu’ils se connectaient majoritairement aux sites de partage au cours de la journée. Ils proposent du coup un modèle algorithmique pour optimiser la disponibilité des documents échangés sur les plates-formes en pair à pair. Concrètement, les calculs qui permettent d’organiser le réseau P2P intègrent dans ce modèle la notion de fuseau horaire.

Les journées séparées en tranches horaires

Chaque journée est séparée en tranches – douze tranches de deux heures, par exemple – et le système commence par analyser le comportement d’un pair sur la plate-forme pour identifier les tranches où il est le plus actif. Pour chaque tranche, sa disponibilité est évaluée. L’idée est ensuite de rassembler les internautes en groupes, de telle sorte que chacun des membres d’un même groupe appartienne à une zone différente, avec certaines zones qui se superposent les unes aux autres, du fait du décalage horaire. Ainsi, la faible activité de l’un des pairs à certains moments est compensée par un autre membre du groupe qui se trouve être plus actif à cet instant. "Cela permet d’augmenter collectivement la disponibilité de l’ensemble des fichiers", notent les chercheurs. L’objectif pour chaque groupe est en effet d’assurer la disponibilité d’un fichier donné de façon permanente, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Des groupes rendant les documents disponibles en permanence

Dans le détail : chaque internaute qui se connecte est considéré comme un groupe à part entière, et se voit attribué un identifiant (GroupID). Dès lors qu’il est intégré à un autre groupe, ce dernier change d’identifiant. Chaque groupe est représenté par l’un de ses membres, celui qui est le plus actif à l’instant T. Lorsqu’un internaute se connecte à la plate-forme, et effectue une recherche pour un fichier en particulier, il entre en communication avec le groupe concerné. Et la personne active à cet instant est celle par laquelle le fichier lui est transmis. Reste à prendre en considération quelques cas spécifiques, reconnaissent les scientifiques. Comme la situation où l’un des membres du groupe est un programme malicieux. Ce qui pourrait causer de réels problèmes, en terme de sécurité, pour un tel modèle.