Les réseaux sociaux tels Facebook et LinkedIn sont certes créateurs de connexions entre les individus, mais ils sont également les porteurs d'informations « confidentielles » livrées sans réserve par des employés peu discrets.

Les réseaux sociaux dévoilent aussi la structure organisationnelle d'une entreprise

Si les entreprises souhaitent garder confidentielle la structure organisationnelle qui les compose, les informations issues des réseaux sociaux pourraient cependant la dévoiler. Grâce à un logiciel capable d'extraire les informations publiques de certains réseaux sociaux, des chercheurs de l'université de Ben Gurion (Israël) sont en effet parvenus à regrouper des individus en fonction de l'entreprise pour laquelle ils travaillent. A partir de ces données, ils ont ensuite réussi à reconstituer la structure de réseaux informels qui tissent les relations entre ces personnes et donc à détecter les personnes capables d'occuper des postes hauts placés au sein de la société.


Des informations qui en disent long

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont donc analysé les données issues des profils Facebook de 17,096 employés issus de six entreprises travaillant dans le secteur technologique. Ils ont pu dans un premier temps constater que les salariés sont généralement peu discrets concernant la divulgation de leurs informations professionnelles sur les réseaux sociaux, puisqu'ils sont parvenus à déterminer le niveau de qualification d'une majorité d'entre eux. En appliquant ensuite le principe d'homophilie qui pousse un individu à aller vers un autre en fonction des points communs qu'il peut avoir avec lui, les chercheurs sont parvenus à localiser les différentes branches d'une entreprise. A partir du niveau de compétences ainsi que les branches dans lesquelles travaillent ces employés, les chercheurs ont pu déduire les managers potentiels des entreprises, cachés parmi les utilisateurs.

Des résultats utiles à plusieurs niveaux

Les chercheurs ont simplement souhaité démontrer qu'acquérir de précieuses connaissances sur la structure organisationnelle d'une entreprise, en regroupant les informations récoltées sur le net, n'est pas quelque chose de difficile. Et cela, ne serait pas négligeable, car selon ceux-ci, ce serait un bon moyen d'améliorer les différents problèmes qui pourraient exister au sein de la structure sociale. Toutefois, ils rappellent l'importance pour les organisations qui souhaitent cacher leur structure, l'emplacement et la spécialisation de leurs branches d'activités, l'identité des dirigeants, etc. d'appliquer des politiques plus strictes concernant l'utilisation des médias sociaux par leurs employés.