Aux Etats-Unis les entreprises prévoient d'embaucher des profils spécialisés dans l'informatique et les technologies pour relancer le marché d'après crise.

Pour rester compétitives, les entreprises augmentent leur pôle technologique

86% des professionnels du secteur des ressources humaines envisagent une recrudescence d'embauche dans le secteur informatique au cours des six prochains mois selon l'étude menée par Technisource. Soit une hausse de 8% des intentions par rapport à l'enquête effectuée durant le mois de juin 2010. Un chiffre qui selon les spécialistes va de pair avec le sentiment de confiance qui émerge chez plus des trois quarts des professionnels du secteur RH interrogés quant aux performances à venir de leur entreprise. Dans le détail, 29% des prévisions d'embauches seront destinées à la création de nouveaux postes.

Investir dans le secteur IT pour rester compétitif

Tandis que 9% des recrues signeront pour des emplois de remplaçants. Autre point : en terme de compétences et de fonctions, plus des deux tiers des personnes embauchées oeuvreront dans le secteur des applications. Plus de la moitié intégreront les services de gestion de projet et la moitié travaillera sur les infrastructures. "Les conditions économiques à l'origine du gel des embauches au cours de 18 derniers mois tendent à s'inverser", explique Michael Winwood, directeur de Technisource. Et d'ajouter : "les entreprises recommencent à augmenter leurs dépenses dans le secteur IT afin de rester compétitives et de redevenir un avantage concurrentiel".

Une méthode de recrutement spécifique au secteur IT

En terme de système de recrutement, les résultats de l'étude montrent que les sites Internet dédiés au e-recrutement et les medias sociaux tels que LinkedIn, Twitter, Facebook etc. demeurent les principaux outils utilisés pour diffuser des postes spécifiques au secteur IT. Puis lors de l'entretien, ce sont les emplois précédents qui à 93% comptent le plus dans la sélection du candidat. Suivi par le nombre d'année d'expérience à 71% et la personnalité à 65%. L'enquête à été menée auprès de 435 professionnels du secteurs des ressources humaines chargés du recrutement pour le secteur IT de leurs entreprises américaines.

Rédigé par Joy Cordier