Sur les 37 000 questionnaires envoyés, 1 500 ont été jugés exploitables. Certains fournisseurs sortent égratignés de ce classement, certains sortent tout cours. Sur le secteur des logiciels, des...

Sur les 37 000 questionnaires envoyés, 1 500 ont été jugés exploitables. Certains fournisseurs sortent égratignés de ce classement, certains sortent tout cours. Sur le secteur des logiciels, des sociétés comme Claris, Informix ou Sybase ne réunissent plus suffisamment d’appréciations pour être éligibles à l’exploitation statistique. Sur plus d’une centaine d’entreprises soumises à l’appréciation des répondants, seules quelques unes font l’objet d’un commentaire. Parmi les sociétés restant présentes, Microsoft et Digital ont été fréquemment citées. Digital est non seulement mentionné pour la qualité de ses produits, mais aussi par son intégration progressive au sein de Compaq. Les ennuis judiciaires de Bill Gates exaspérant certains utilisateurs, déjà agacés par le faible niveau des prestations fournies, Microsoft est, pour sa part, plutôt mal noté. Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants. Si l’informatique est globalement fiable, son service après-vente reste insuffisant, en particulier dans le logiciel. Matériel micro: de l’avis des utilisateurs, les micros de bureau, serveurs ou portables se valent tous sur le plan de la qualité. En revanche, côtés services, il y a les bons et les autres Mini et grands systèmes: Les fournisseurs Unix, dans la catégorie des mini et des gros ordinateurs, font une entrée remarquée aux côtés des constructeurs de systèmes propriétaires. Unisys et Digital, deux acteurs “minoritaires” arrivent en tête du palmarès. Serveurs d’entreprise Unix et NT: L’historique des fournisseurs informatique d’entreprise constituant un important critère d’appréciation des offres serveurs, Digital arrive en tête des classements. Suites bureautiques: le service après-vente de Microsoft est à nouveau montré du doigt. Logiciels de navigation Internet: le duel semble tourner en 1998, comme en 1997, à l’avantage de Netscape. Bases de données: arrivant à égalité, Oracle et IBM devancent Microsoft. Systèmes d’exploitation réseaux: Novell et Microsoft restent face à face. Progiciels de gestion intégrés: les solutions sont encore trop chères. (Dossier de neuf pages 01 Informatique 27/11/1998)