Le cabinet d’études TLB analyse, pour la 3ème année consécutive, l’évolution des populations des actionnaires individuels actifs (plus d’une opération par trimestre, AIA) et inactifs ...

Le cabinet d’études TLB analyse, pour la 3ème année consécutive, l’évolution des populations des actionnaires individuels actifs (plus d’une opération par trimestre, AIA) et inactifs (moins d’une opération par trimestre, AII) et leur utilisation des services de courtage en ligne. Aujourd’hui, près de 1,3 million d’actionnaires individuels utilisent Internet pour gérer leur portefeuille boursier, contre 1 million en 2001. 66 % des actionnaires actifs et 49,4 % des actionnaires inactifs sont à ce jour équipés pour accéder à Internet. 50 % d’entre eux utilisent les services d’un courtier en ligne, l’autre moitié les services en ligne de leur établissement financier traditionnel. 1,9 % seulement des actionnaires clients de courtiers de ligne ont changé de prestataire ou ont l’intention de le faire en 2002, contre 26 % l’an dernier. 2 % des actionnaires qui ont été clients ont abandonné. 5 % des actionnaires individuels envisagent d’ouvrir un compte en ligne dans les prochains mois. Le taux de transformation, correspondant aux intentions d’ouverture de compte en 2001 et leur réalisation en 2002, atteint 22 % chez les actionnaires les moins actifs, contre 14 % en 2001, et 24 % pour les plus actifs (26 % en 2001). Dans l’environnement difficile des marchés actuels, les actionnaires individuels déclarent réaliser moins de mouvements et privilégient une gestion à plus long terme. Leur utilisation des services de courtage en ligne n’est, en aucun cas, remise en cause. 13,8 % des AIA interviennent souvent sur le Second Marché, contre 14,8 % en 2001. 12,8 % interviennent souvent sur le Nouveau Marché, contre 17,8 % en 2001 et 26,2 % en 2000. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/09/2002)