Pour l’exercice 1999-2000 clos au 30 juin, Titus Interactive a réalisé un chiffre d’affaires de 142,8 millions d’euros, en hausse de 255 % par rapport à l’exercice précédent. Le succès de la politiq...

Pour l’exercice 1999-2000 clos au 30 juin, Titus Interactive a réalisé un chiffre d’affaires de 142,8 millions d’euros, en hausse de 255 % par rapport à l’exercice précédent. Le succès de la politique de croissance externe avec l’acquisition de Virgine Interactive Entertainment et d’Interplay Entertainment est à l’origine de ces bons résultats. La perte nette, anticipée dès avril 2000 avec la constitution d’une provision exceptionnelle de 25 millions d’euros pour faire face aux conditions difficiles sur le marché des jeux vidéo, notamment aux Etats-Unis, s’élève à 27,6 millions d’euros. Grâce aux opérations de croissance externe réalisées au cours de l’exercice, le Groupe dispose désormais: d’un réseau de distribution internationale: l’ensemble des jeux du groupe sont distribués respectivement par Virgin Interactive en Europe et Interplay Entertainment aux Etats-Unis. Une structure commune distribuera prochainement en Asie l’ensemble du catalogue des trois éditeurs. d’un catalogue de plus de 100 références pour l’année 2000, pour tous les formats, destiné à toutes les cibles, d’une présence sur tous les segments du marché: PC, Sony Playstation I et II, Sega Dreamcast, Nintendo Couleur Game Boy et prochainement Nintendo Gameboy Advanced et Game Cue ainsi que la X-box de Microsoft. Titus Interactive concentre ses efforts sur cinq axes stratégiques porteurs: un positionnement de la recherche et développement sur l’ensemble des consoles de la nouvelle génération, de célèbres licences auprès des studios d’Hollywood, MGM, Paramount et Universal ainsi que l’exclusivité du nom Kasparov pour les jeux pour PC et consoles, des actifs dont le potentiel est important pour la nouvelle génération de consoles, les sorties annoncées dans les mois qui viennent de nouveaux jeux, une stratégie spécifique sur le on line avec le lancement d’un site de communauté pour les étudiants (Patakes.com),le positionnement comme spécialiste du pari on line (PronostiX.com), la combinaison du savoir faire du groupe en matière de licences et de l’Internet mobile (Playsoft) et le développement de l’e-business professionnel (BundleDirect.com). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/10/2000)