Spécialiste mondial des semi-conducteurs composés, Picogiga a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires consolidé de 20,2 millions d’euros, en hausse de 82 % par rapport à 1999. Le résultat opérationnel...

Spécialiste mondial des semi-conducteurs composés, Picogiga a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires consolidé de 20,2 millions d’euros, en hausse de 82 % par rapport à 1999. Le résultat opérationnel atteint 5,23 millions d’euros (le triple de 1999) et le résultat net hors exceptionnels 3 millions d’euros (+ 180 %). A périmètre élargi, avec Modulight et Picopolish, le chiffre d’affaires s’élève à 21,1 millions d’euros et le résultat net consolidé à 2 millions d’euros, charges exceptionnelles déduites. 2000 a été marquée: par une forte présence dans le marché des boucles locales radio, technologie d’accès à l’Internet à haut débit. Ce marché a généré un quart du chiffre d’affaires au 1er semestre 2000 et la moitié au second semestre; par un début de pénétration dans le marché des télécommunications sur fibre optique; par une meilleure répartition géographique des ventes. Au 1er semestre, l’Asie et l’Europe représentaient 31 % des ventes, et au second semestre près de 50 %; et par la mise au point et la qualification d’un nouveau produit: le HBT inGaP dopé carbone. Actuellement, le carnet de commandes atteint 11,8 millions d’euros, soit déjà plus de la moitié des ventes de 2000, dont 49 % pour les boucles locales radio, 9 % pour les télécoms optiques. L’Europe et l’Asie représentent 74 % du carnet. Selon le président Linh Nuyen «l’année 2001 sera celle de la tarification de nos produits développés autour de la MBE. De plus, l’importance de notre carnet de commandes nous permet de confirmer pour cette année une croissance forte de notre chiffre d’affaires d’au moins 50 %». (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 06/03/2001)