Sage n'a pas déçu le marché. L'éditeur de progiciels de gestion a publié au titre du premier semestre de son exercice 2004/2005, clos le 31 mars, un chiffre d'affaires de 101 millions de livres...

Sage n'a pas déçu le marché. L'éditeur de progiciels de gestion a publié au titre du premier semestre de son exercice 2004/2005, clos le 31 mars, un chiffre d'affaires de 101 millions de livres sterling (557,5 millions d'euros) en progression de 17 % par rapport à la période de référence un an plus tôt.

L'éditeur informatique a par ailleurs dégagé un bénéfice net en hausse de 16 %, à 101 millions de livres sterling (148 millions d'euros), là où le marché attendait 98 millions de livres. Ces derniers mois, Sage s'est tout particulièrement concentré sur sa croissance externe : il a racheté le suisse Simultan pour 10,7 millions de livres sterling en janvier et le polonais Symfonia en février pour 10,3 millions de livres sterling.

Du côté de la concurrence, les nouvelles sont bonnes également : Cegid a publié le 23 mars dernier de bons résultats sur l'exercice 2004 : un chiffre d'affaires de 143,1 millions d'euros, en hausse de + 10 % et un résultat net en hausse de plus de 8 % à 8 millions d'euros. Les perspectives sont bonnes également, puisque sur l'exercice 2005 l'éditeur prévoit de réaliser un bénéfice d'exploitation en hausse de 50 à 100 %. Les moteurs ? De nouveaux objectifs de croissance externe et la mise en œuvre des normes IAS/IFRS.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/04/2005)