Genesys, premier spécialiste mondial des téléconférences, a réalisé au premier semestre 2000, un chiffre d’affaires consolidé de 41,75 millions d’euros, en hausse de 163 % par rapport au 1er semestr...

Genesys, premier spécialiste mondial des téléconférences, a réalisé au premier semestre 2000, un chiffre d’affaires consolidé de 41,75 millions d’euros, en hausse de 163 % par rapport au 1er semestre 1999, un résultat d’exploitation de 3,02 millions d’euros (+ 92 %) et un résultat net avant amortissement des survaleurs et retraitement de l’impôt différé des exercices 1995 à 1999 de 0,69 million d’euros (contre 0,99 million d’euros au 1er semestre 1999 et 1,10 million d’euros au 2ème semestre 1999, périmètre intégrant les acquisitions américaines). La rationalisation des structures acquises au Royaume Uni et aux Etats-Unis s’est poursuivie avec succès, comme l’atteste le redressement de la rentabilité d’exploitation de Genesys Conferencing Inc (22,9 % au 2ème trimestre 2000). Le pôle «communication évènementielle» formé des acquisitions de Mediactiv (organisation de cyber conférences dans le secteur de la santé), Cote&Com (communication financière sur Internet) et Langages Virtuels (multimédia sur Internet) bénéficie de la mise en commun des expertises commerciales et savoir-faire technologiques de chacune des structures. Genesys entend poursuivre son développement géographique et renforcer ses parts de marché, afin de se positionner comme l’acteur de référence sur le marché des téléconférences. . La société a d’ailleurs récemment acquise Telcen en Australie et Eureka en Allemagne. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/09/2000)